Dimanche 21 janvier 2018
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

Les faits saillants

Envoyer Imprimer
LinkedIn

[ English version ]

Perspective québécoise
En moyenne, au Québec, l’augmentation salariale devrait s’établir en 2011 à 2,7 %.

C'est le secteur financier qui devrait se montrer le plus généreux avec une moyenne de 2,93 %. À l’autre extrémité du spectre, le personnel du secteur du transport et de l’entreposage devrait recevoir en moyenne 2,1 %.

Toutefois, ce sont les cadres du secteur du commerce de gros qui obtiendront l’augmentation salariale moyenne la plus élevée de toutes les catégories d'emploi avec 3,0 %. On observe aussi dans ce groupe que l’écart entre la plus forte augmentation et la plus faible et la médiane (2,7 %) est de 0,3 %. Le personnel technique et administratif dans le secteur de l’administration publique obtiendra vraisemblablement la plus faible augmentation avec 1,97 %. Dans ce groupe, l’écart entre la plus forte augmentation et la plus faible et la médiane (2,39 %) est respectivement de 0,61 % et 0,42 %.

Perspective canadienne
Dans l’ensemble, les prévisions indiquent que l’augmentation salariale moyenne au Canada atteindra 2,8 % en 2011.

C’est dans le domaine de la construction où l’augmentation moyenne globale se révélerait la plus élevée pour atteindre 3,24 %.

Ce sont les cadres et professionnels de ce secteur qui devraient recevoir la plus forte hausse, soit 3,38 %. Il convient de noter que dans ce groupe, l’écart entre la plus forte augmentation et la plus faible et la médiane (2,8 %) est respectivement de 0,58 % et de 0,47 %.

Et c’est dans le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale que l’augmentation salariale moyenne devrait être la plus faible, en s’établissant à 2,33 %. Dans ce secteur, ce sont les cadres de direction qui ferment la marche avec 2,14 % d’augmentation en moyenne. On observe aussi que dans ce groupe, l’écart entre la plus forte augmentation et la plus faible et la médiane (2,8 %) est respectivement de 0,66 % et de 0,52 %.

Faits saillants généraux
Tous sont conscients que la reprise économique demeure précaire. Par conséquent, les prévisions salariales pour l’année 2011 témoignent d’un optimisme prudent. Dans l’ensemble, les augmentations devraient se révéler plus généreuses que celles observées au cours des deux dernières années.

Toujours par rapport aux deux dernières années, le nombre d’entreprises qui envisagent le gel salarial suit toujours une courbe fortement descendante.

Une tendance observée depuis quelques années tend à se confirmer. Alors qu’auparavant, les augmentations salariales consenties à la haute direction se démarquaient à la hausse, dorénavant, elles sont alignées sur celles accordées aux autres catégories d’emplois.

En ce qui a trait aux priorités des organisations sur le plan de la gestion des ressources humaines, l'engagement des employés, la compétitivité de la rémunération et le développement du leadership semble être voués à demeurer aux trois premiers rangs.


Tableau synthèse

Augmentations salariales prévues pour 2011 dans l’ensemble du Canada (valeurs moyennes en %,
en tenant compte des zéros*) selon les enquêtes des cabinets participants**

  QUÉBEC CANADA
Cadres de
direction
Cadres et
professionnels
Personnel
technique et
administratif
Cadres de
direction
Cadres et
professionnels
Personnel
technique et
administratif
  Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Agriculture, foresterie, pêche et chasse n. d. n. d. n. d. 2,8 % 2,87 % 2,8 %
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz n. d. n. d. n. d. 3,32 % 3,14 % 3,14 %
Services publics n. d. n. d. n. d. 2,78 % 2,72 % 2,68 %
Construction 2,4 % 2,7 % 2,95 % 3,23 % 3,38 % 3,18 %
Fabrication 2,66 % 2,55 % 2,13 % 2,84 % 2,81 % 2,7 %
Commerce de gros 3,00 % 2,3 % 2,53 % 2,6 % 2,65 % 2,6 %
Commerce de détail 2,7 % 2,3 % 2,39 % 2,68 % 2,71 % 2,6 %
Transport et entreposage 2,5 % n. d. 1,7 % 2,86 % 2,8 % 2,77 %
Industrie de l’information et industrie culturelle n. d. n. d. n. d. 2,43 % 2,56 % 2,5 %
Finance et assurances 2,94 % 2,85 % 3,00 % 2,93 % 2,95 % 2,95 %
Services immobiliers n. d. n. d. n. d. 2,8 % 2,74 % 2,76 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 2,75 % 2,00 % 3,4 % 2,8 % 2,8 % 3,00 %
Gestion de sociétés et d’entreprises n. d. n. d. n. d. 2,9 % 2,8 % 2,83 %
Services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement n. d. n. d. n. d. 3,25 % 2,9 % 2,9 %
Services d’enseignement n. d. n. d. n. d. 2,34 % 2,58 % 2,55 %
Soins de santé et assistance sociale n. d. n. d. n. d. 2,14 % 2,33 % 2,37 %
Loisirs n. d. n. d. n. d. 2,78 % 2,8 % 2,74 %
Hébergement et restauration n. d. n. d. n. d. 2,97 % 2,93 % 2,93 %
Autres services 2,7 % 2,6 % 2,09 % 2,6 % 2,68 % 2,63 %
Administrations publiques 2,85 % 2,3 % 1,97 % 2,67 % 2,57 % 2,55 %
(*) Les prévisions détaillées de chaque cabinet participant sont présentées dans le présent document.
(**) Les données figurant dans ces tableaux sont présentées à titre indicatif. Elles ont pour objectif de dégager les grandes tendances. Compte tenu du fait que les cabinets présentent soit des valeurs moyennes, soit des valeurs médianes, un tableau synthèse présentant des valeurs médianes a été ajouté. Néanmoins, en raison d’une insuffisance de données, les médianes n’ont pas pu être calculées pour le Québec seulement. Il convient également de noter que certains participants incluent les gels salariaux et que d'autres les excluent. Toutefois, en tenant compte du faible taux d'employeurs prévoyant de ne pas accorder d’augmentation (3,23 %), cet aspect n’a qu’une faible incidence sur les résultats.

Source : Prévisions salariales 2011

 

Droits réservés 2017, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps Objectif CRHA Prévention de la violence au travail