Mardi 18 décembre 2018
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

Les faits saillants

Envoyer Imprimer
LinkedIn

Québec
Au Québec, l’augmentation moyenne devrait se situer à 2,57 %. Première cette année : les cadres de direction, les cadres et professionnels et le personnel technique et administratif devraient recevoir la même augmentation. L’attention médiatique dorénavant accordée à la rémunération des cadres dirigeants pourrait bien être en cause.

Tout indique que les employés des services publics seront les plus choyés cette année. En effet, l’augmentation moyenne pour ce secteur devrait s’établir à 3,7 %. Dans ce cas, les cadres remportent la palme avec une augmentation moyenne de 4,1 %. Mais le personnel des administrations publiques talonne ce groupe de près avec les 3,12 % qu’on leur réserve.

Les effectifs de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle, bons derniers, recevront une augmentation moyenne de seulement 1,3 %. Les employés du secteur des loisirs les devancent de peu avec 1,8 %.

Canada
Tout comme au Québec, on n’observe pas de différences significatives entre les augmentations salariales moyennes qui devraient être octroyées aux diverses catégories d’emploi. Légèrement plus élevée, la moyenne canadienne des augmentations devrait atteindre 2,67 %.

C’est le personnel du service de l’enseignement qui recevra la plus forte augmentation avec, en moyenne, 3,32 % et, dans ce secteur, les employés faisant partie du personnel technique et administratif devraient obtenir en moyenne 3,4 % d’augmentation, soit la plus élevée.

Les personnes qui travaillent dans les soins de santé et l’assistance sociale, tout comme celles qui contribuent à la prestation des services publics, les suivent de près avec une augmentation moyenne de 3,2 %.

D’un océan à l’autre, c’est le secteur agriculture, foresterie, pêche et chasse qui obtient l’augmentation la plus faible, soit en moyenne de 1,74 %. Les cadres de direction de ce groupe sont ceux qui écopent le plus à cause de cette tendance. Au Canada, ils arrivent à la queue du peloton avec une augmentation moyenne de 1,53 %.

Quant aux effectifs de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle, ils arrivent avant-derniers au Canada avec en moyenne 1,88 % d’augmentation.

Regard général…

  • Les augmentations octroyées en 2009 ont été beaucoup moins élevées que prévu, car les prévisions ont été établies avant que le pire de la récession frappe l’économie canadienne en 2008.

  • Considérant la situation économique actuelle, un nombre plus important d'entreprises a décidé de geler les salaires en 2009 ou en 2010, voire pour les deux années.

  • Les augmentations salariales prévues sont les plus faibles depuis près de dix ans, mais restent substantielles par rapport à l’inflation actuelle.

  • Pour près du tiers des entreprises québécoises, l'équité salariale est une priorité. En comparaison, seulement 12 % des organisations ontariennes considèrent l'équité salariale comme un enjeu.

 

Tableau synthèse

Augmentations salariales prévues pour 2010 (en tenant compte des zéros)
selon les enquêtes des cabinets participants

  QUÉBEC CANADA
Cadres de
direction
Cadres moyens et
professionnels
Personnel
technique et
administratif
Cadres de
direction
Cadres
moyens et
professionnels
Personnel
technique et
administratif
  Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Moyenne
observée
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 2,8 % 2,6 % 2,6 % 1,53 % 1,87 % 1,83 %
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz 2,8 % 2,8 % 2,8 % 3,08 % 3,24 % 3,14 %
Services publics 4,1 % 3,6 % 3,4 % 3,2 % 3,2 % 3,2 %
Construction n. d. n. d. n. d. 2,55 % 2,65 % 2,65 %
Fabrication 2,53 % 2,43 % 2,47 % 2,53 % 2,55 % 2,49 %
Commerce de gros 2,4 % 2,5 % 2,17 % 2,7 % 2,67 % 2,57 %
Commerce de détail 2,85 % 2,8 % 2,63 % 2,52 % 2,48 % 2,44 %
Transport et entreposage 2,0 % 2,0 % 2,0 % 1,95 % 2,05 % 2,15 %
Industrie de l’information et industrie culturelle 1,3 % 1,3 % 1,3 % 1,9 % 1,8 % 1,95 %
Finance et assurances 2,83 % 2,83 % 2,86 % 2,63 % 2,75 % 2,75 %
Services immobiliers 2,9 % 2,9 % 2,87 % 2,5 % 3,0 % 3,05 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 2,9 % 2,6 % 2,03 % 2,65 % 2,73 % 2,65 %
Gestion de sociétés et d’entreprises n. d. n. d. n. d. n. d. n. d. n. d.
Services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement n. d. n. d. n. d. n. d. n. d. n. d.
Services d’enseignement 3,0 % 3,0 % 2,8 % 3,25 % 3,3 % 3,4 %
Soins de santé et assistance sociale 2,0 % 2,0 % 2,0 % 3,2 % 3,2 % 3,2 %
Loisirs 1,8 % 1,8 % 1,8 % 3,0 % 3,0 % 3,0 %
Hébergement et restauration n. d. n. d. n. d. 2,65 % 2,4 % 2,25 %
Autres services 2,7 % 3,0 % 3,0 % 2,73 % 2,7 % 2,63 %
Administrations publiques 3,25 % 3,3 % 2,85 % 3,28 % 2,88 % 2,73 %
(*) Les prévisions détaillées de chaque cabinet participant sont présentées dans la section Les prévisions.

 

Droits réservés 2018, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps Objectif CRHA Prévention de la violence au travail