Fonds de défense en matière déontologique à l'intention des membres

L'Ordre constate depuis dix ans une hausse du nombre de situations qui posent problème sur le plan de la confidentialité, des conflits d'intérêts et des conduites non éthiques ou contraires aux lois applicables.

L'Ordre a donc mis en place ce Fonds de défense en matière déontologique afin d'offrir à ses membres un soutien financier dans certaines circonstances particulières.

Selon des critères définis
Pour être admissible à l'aide de ce Fonds, vous devez subir ou avoir subi un préjudice ou des dommages, engager ou avoir engagé des dépenses, avoir perdu votre emploi ou être victime d'une sanction à la suite de votre refus d'enfreindre l'un ou l'autre des devoirs prévus à votre Code de déontologie ou pour avoir dénoncé un membre qui enfreint le Code.

Pratique exemplaire et exigences organisationnelles : parfois en contradiction
En tant que professionnel en gestion des ressources humaines ou en relations industrielles, vous devez faire des interventions, résoudre des problèmes ou conseiller votre organisation en tenant compte à la fois des bonnes pratiques, de la législation applicable et de l'aspect déontologique et éthique de la profession.

L'Ordre est sensible au fait qu'il peut parfois être périlleux de faire respecter les bonnes pratiques et les lois du travail, quand on fait face à une pression en milieu de travail pour enfreindre la loi et adopter des conduites frauduleuses. C'est pourquoi il a créé le Fonds de défense en matière déontologique.

Comment faire une demande d'aide
Pour requérir l'aide du Fonds, vous devez transmettre à l'Ordre une demande écrite et motivée, dans les soixante (60) jours de la survenance de l'événement. Pour plus d'information et pour obtenir le formulaire de demande d'aide, visitez le site ou communiquez avec l'équipe de la qualité de la pratique au 514 879-1636.