Résultats du quatrième trimestre de 2012 de l’enquête prospective en matière d’emploi

Les perspectives d’emploi au Québec s’inscrivent dans un courant de relative stabilité pour le dernier trimestre de 2012. C’est le principal constat du bulletin Flash-Emploi CRHA, publié par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Cette enquête prospective trimestrielle réalisée avec la collaboration de AppEco analyse stratégique, une firme de consultation en analyse, stratégie et communication, présente les attentes des professionnels de la gestion des ressources humaines concernant l’évolution prochaine du marché de l’emploi au Québec. Pour cette édition, 255 répondants, représentant au total 98 496 employés, ont répondu l’enquête.

Les entreprises sont toujours à la recherche de nouveaux travailleurs
Tout comme au trimestre précédent, la perspective d’embauche de travailleurs demeurera en croissance au cours des trois prochains mois, avec un indicateur de +23,2 %. D’ailleurs, 30,0 % des répondants prévoient embaucher davantage d’ici la fin de l’année 2012. D’un point de vue régional, les régions de Montréal (+31,3 %) et de Québec (+36,3 %) démontrent des résultats optimistes, alors que la Montérégie (+6,0 %, comparativement à +31,7 % au trimestre précédent) et les autres régions du Québec (+3,4 % comparativement à +18,8 % trois mois plus tôt) sont plutôt pessimistes. En parallèle, la différence nette des attentes relatives aux heures travaillées atteint +12,3 %, en baisse de 4,3 pts % par rapport au dernier sondage.

Le retour des vacances estivales a pour effet d’augmenter de manière significative les efforts requis pour recruter de nouveaux candidats. En effet, la proportion nette des conseillers en ressources humaines agréés prévoyant une hausse des efforts de recrutement est de 56,7 %, comparativement à 36,0 % au troisième trimestre. Cette difficulté à recruter est plus marquée dans la région de Montréal (+65,0 %) et dans la région de Québec (60,6 %).

« Comme le mentionne la Banque du Canada dans sa dernière enquête, les entreprises évoluent actuellement avec prudence. Dans ce contexte, les indicateurs présentés dans la plus récente édition du bulletin Flash-Emploi-CRHA sont relativement encourageants. Les entreprises du Québec maintiennent le rythme de leur production et plusieurs prévoient même embaucher davantage d’employés afin d’y parvenir », indique Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Des augmentations de salaire qui suivent l’inflation Pour ce dernier trimestre de 2012, la majorité des répondants (59 %) anticipe des hausses salariales comparables à l’inflation (l’inflation était de 1,9 % au moment de l’étude), alors que 29 % entrevoient des hausses inférieures à l’inflation, pour une différence nette de -17,1 pts %. Ces perspectives sont plus optimistes dans les grandes entreprises (-12 %) et, surtout, dans le secteur public et parapublic (+26 %).

« Il sera très intéressant de suivre cet indicateur au cours des prochains bulletins. Les plus récentes perspectives d’augmentation salariale indiquaient une hausse du pouvoir d’achat des travailleurs du Québec en 2013. Il faudra voir quelle sera la décision des entreprises à cet égard », conclut monsieur Francoeur.

Pour obtenir le bulletin Flash-Emploi CRHA, cliquez ici.

Pour obtenir une entrevue avec M. Florent Francoeur, veuillez communiquer avec Justine Delisle.

Notice méthodologique
Les indicateurs présentés dans ce bulletin trimestriel ont été compilés à partir des réponses à un sondage réalisé du 18 septembre au 7 octobre 2012 auprès d’un échantillon aléatoire de membres de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). Au total, 255 répondants validés ont participé à cette enquête, ce qui représente une marge d’erreur globale de 6,1 %, 19 fois sur 20. Dans le cas d’entreprises comptant plusieurs membres de l’Ordre, seule la réponse du principal dirigeant des ressources humaines de l’entreprise a été retenue. Les réponses ont été pondérées par la taille de l’entreprise et n’ont fait l’objet d’aucun ajustement saisonnier. En raison de l’arrondissement, le total des réponses peut ne pas égaler 100 %. L’analyse de cette enquête a été réalisée par AppEco analyse stratégique, une firme de consultation en analyse, stratégie et communication (www.appeco.ca).