Résultats du troisième trimestre de 2012 de l'enquête prospective en matière d'emploi

Le bulletin Flash-Emploi CRHA publié par l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés indique que les perspectives d'emploi demeureront positives, bien que stables, pour le troisième trimestre de 2012.

Cette enquête prospective trimestrielle réalisée avec la collaboration de AppEco analyse stratégique, une firme de consultation en analyse, stratégie et communication, présente les attentes des professionnels de la gestion des ressources humaines concernant l'évolution prochaine du marché de l'emploi au Québec. Cette édition compte 366 répondants, représentant au total 156 174 employés.

Toujours en mode embauche!
La perspective d'embauche de nouveaux travailleurs demeurera en croissance, au cours des trois prochains mois avec un indicateur de +28,3 %. Ceci représente une légère hausse de 2,8 points de pourcentage (« pts % ») comparativement au trimestre précédent (+25,5 %). Alors que cet indicateur est stable pour les régions de Montréal (+31,8 %) et Québec (+24,0 %), on note une baisse pour la Montérégie (+31,7 %, comparativement à +63,8 % au trimestre précédent) et une hausse dans les autres régions du Québec (+18,8 % comparativement à -5,8 % trois mois plus tôt). En parallèle, la différence nette des attentes relatives aux heures travaillées atteint +16,6 %, en baisse de 2,8 pts % par rapport au dernier sondage.

« Le comportement de ces deux indicateurs signale qu'une stabilité de l'occupation dans les entreprises est attendue par les professionnels de la gestion des ressources humaines. C'est donc dire que ces professionnels ne prévoient ni embaucher massivement, ni remercier un nombre important de travailleurs à court terme. Compte tenu des nouvelles en provenance des autres grandes économies mondiales, cette stabilité est fort encourageante », indique Pierre Emmanuel Paradis, économiste et président de AppEco analyse stratégique.

En cette période estivale, les efforts requis pour le recrutement sont en recul pour un deuxième trimestre de suite (+36,0 % versus +43,0 % au 2e trimestre et +59,5 % au 1er trimestre). Des facteurs saisonniers comme la disponibilité de la main-d'œuvre étudiante, le ralentissement volontaire de la production dans certaines entreprises, et le fait que les entreprises sont moins disposées à créer de nouveaux postes durant les mois d'été pourraient expliquer ce recul.

Vers une progression du pouvoir d'achat des travailleurs
Finalement, après un an de décalage entre l'inflation (plus élevée) et l'évolution prévue de la rémunération, les attentes concernant les hausses salariales sont revenues au niveau de l'inflation (différence nette : -0,8 %). Ceci est une nouvelle positive pour les travailleurs québécois qui pourraient voir leur pouvoir d'achat progresser au cours des prochains mois.

Pour obtenir le bulletin Flash-Emploi CRHA, cliquez ici.

Pour obtenir une entrevue avec M. Pierre Emmanuel Paradis, veuillez communiquer avec Justine Delisle.

Notice méthodologique
Les indicateurs présentés dans ce bulletin trimestriel ont été compilés à partir des réponses à un sondage réalisé du 4 juin au 7 juillet 2012 auprès d'un échantillon aléatoire des membres de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). Au total, 366 répondants validés ont participé à cette enquête, ce qui représente une marge d'erreur globale de 5,0 %, 19 fois sur 20. Dans le cas d'entreprises comptant plusieurs membres de l'Ordre, seule la réponse du principal dirigeant des ressources humaines de l'entreprise a été retenue. Les réponses ont été pondérées par la taille de l'entreprise et n'ont fait l'objet d'aucun ajustement saisonnier. En raison de l'arrondissement, le total des réponses peut ne pas égaler 100 %. L'analyse de cette enquête a été réalisée par AppEco analyse stratégique, une firme de consultation en analyse, stratégie et communication (www.appeco.ca).