À l’aube de la période estivale, plus du tiers des travailleurs québécois prévoient faire le plein d’énergie!

Se reposer et prendre du temps pour soi (32 %), passer du temps en famille (29 %) et voyager (24 %), voilà les trois priorités des travailleurs du Québec pour leurs vacances estivales 2012, selon un sondage CROP-CRHA mené en mai dernier.

Sans grande surprise, ces priorités n’ont pas la même importance selon le groupe d’âge des travailleurs, comme en témoigne le tableau suivant.

Vacances 2012 – Priorités des travailleurs selon leur groupe d’âge

18-34 ans 35-55 ans 55 ans et plus
Repos 39 % Famille 37 % Repos 39 %
Famille 26 % Voyage 25 % Voyage 36 %
Voyage 18 % Repos 24 % Famille 11 %

Toutefois, les vacances estivales n’auront pas une saveur énergisante pour tous. En effet, 38 % des répondants indiquent que leurs vacances 2012 ne leur permettront pas de récupérer pleinement. Bien que cela représente une amélioration par rapport aux données de 2010 (43 %) et de 2011 (55 %), l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés tient à rappeler l’importance d’une pause annuelle tant pour l’équilibre psychologique des travailleurs que pour la productivité globale de l’entreprise.

Décrocher du boulot durant les vacances, pas si évident!
Fait intéressant, 45 % des répondants au sondage indiquent qu’ils consultent leurs messages professionnels (boîte vocale ou courriel) au moins une fois par semaine lorsqu’ils sont en vacances et 14 % affirment qu’ils le font plus de cinq fois par semaine. À noter également, les travailleurs francophones (47 %) semblent plus enclins que les travailleurs non francophones (36 %) à consulter leurs messages professionnels durant leurs vacances.

« Décrocher complètement du travail n’est pas toujours évident. Surtout lorsque, comme 26 % des répondants, on prend une semaine ou moins de vacances. La Loi sur les normes du travail stipule qu’un travailleur ayant un an ou plus d’ancienneté au sein d’une entreprise a droit à au moins deux semaines de vacances par année. Cela représente un minimum pour que les travailleurs puissent recharger leurs batteries », indique Stéphanie Aubin, CRHA, vice-présidente exécutive de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Évolution du nombre de semaines de vacances (2010, 2011 et 2012)

 
2010 2011 2012
Aucune 8 % 12 % 9 %
Moins d'une semaine 12 % 3 % 3 %
Une semaine 10 % 10 % 14 %
Deux semaines 35 % 35 % 35 %
Trois semaines 14 % 19 % 23 %
Quatre semaines 10 % 11 % 7 %
Plus de quatre semaines 9 % 7 % 5 %
Je ne sais pas 3 % 4 % 3 %

Pour en savoir plus
Les résultats complets du sondage CROP-CRHA sont disponibles en cliquant ici.