Résultats du deuxième trimestre de 2012 de l’enquête prospective de l'Ordre des CRHA sur l’emploi au Québec : la région de Québec toujours dynamique

Les résultats de l’enquête prospective de l’Ordre des CRHA pour la région de Québec sont encourageants. En effet, la région de Québec, tout comme les régions de Montréal et de la Montérégie, voit son marché de l’emploi redémarrer après un début d’année plutôt lent.

Dans une proportion nette de +29,1 %, les entreprises de la région de Québec prévoient procéder à des embauches au cours des prochains mois; c’est une progression de 28,2 % comparativement au premier trimestre de 2012. Du côté des heures travaillées, la région de la Capitale-Nationale fait légèrement mieux que la région de Montréal (+24,5 %), et que la région de la Montérégie (+18,8 %), avec une différence nette de 24,7 %. Du côté de l’indicateur des augmentations salariales, la région de Québec fait aussi belle figure avec la différence nette la plus faible des trois régions, soit -8,4 %.

« Le faible taux de chômage de la région est sans doute un des facteurs explicatifs de la bonne performance de la région de Québec », a indiqué Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Pour obtenir le communiqué de presse principal, cliquez ici
Pour obtenir le rapport détaillé, cliquez ici.

Pour obtenir une entrevue avec M. Florent Francoeur, veuillez communiquer avec Justine Delisle.

Notice méthodologique

Les indicateurs présentés dans ce bulletin trimestriel ont été compilés à partir des réponses à un sondage réalisé du 5 au 19 mars 2012 auprès d’un échantillon aléatoire des membres de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). Au total, 305 répondants validés ont participé à cette enquête, ce qui représente une marge d’erreur globale de 5,5 %, 19 fois sur 20. Dans le cas d’entreprises comptant plusieurs membres de l’Ordre, seule la réponse du principal dirigeant des ressources humaines de l’entreprise a été retenue. Les réponses ont été pondérées par la taille de l’entreprise et n’ont fait l’objet d’aucun ajustement saisonnier. En raison de l’arrondissement, le total des réponses peut ne pas égaler 100 %. L’analyse de cette enquête a été réalisée par la firme Groupe d’analyse, spécialisée en conseils en économie, finance et stratégie d’affaires (www.groupedanalyse.ca).