Crise économique : les emplois étudiants pourraient être affectés

En raison du contexte actuel, les employeurs pourraient embaucher moins d’étudiants cet été. C’est ce que révèle un sondage interne effectué auprès de ses membres par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

En effet, les professionnels interrogés estiment dans une proportion de 68 % que les employeurs québécois risquent d’embaucher moins d’étudiants cet été et, dans une proportion de 60 %, qu’ils pourraient également offrir moins de stages étudiants.

« C’est évident que, dans un contexte de crise, les employeurs ont tendance à couper dans les ressources humaines en premier lieu. Il semble que les emplois généralement offerts aux étudiants n’échapperont probablement pas à cette réalité cet été. C’est regrettable, car les emplois d’été sont souvent un bon investissement pour l’avenir : ils représentent une belle occasion d’identifier et de préparer la relève au sein des entreprises tout en offrant une expérience formatrice aux étudiants », a indiqué M. Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre.

Chez les conseillers en ressources humaines agréés…
Par ailleurs, dans ce sondage interne de l’Ordre, près du tiers des conseillers en ressources humaines agréés interrogés ont affirmé que leur propre organisation prévoit embaucher moins d’étudiants cet été. Environ la même proportion (30 %) prévoit en recruter autant que l’an passé. Autre fait intéressant à noter : 65 % des répondants disent que les conditions salariales offertes aux étudiants qui bénéficieront d’un emploi dans leur organisation cet été demeureront les mêmes que l’an passé. 

Sondage de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Faits saillants

Notes méthodologiques
Ce sondage interne a été administré par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés entre le 30 avril 2009 et le 13 mai 2009. Les données ont été recueillies via Internet auprès des membres de l’Ordre et doivent être interprétées à titre indicatif seulement.

Principaux résultats : (n = 100)

Par rapport à l’an passé, croyez-vous qu’en raison du contexte actuel, les employeurs risquent d’embaucher plus, moins ou autant d’étudiants cet été?

Plus 2,1 %
Moins 68,0 %
Autant 17,5 %
Ne sait pas 12,4 %

Par rapport à l’an passé, croyez-vous qu’en raison du contexte actuel, les employeurs risquent d’offrir plus, moins ou autant de stages aux étudiants cet été?

Plus 5,1 %
Moins 59,8 %
Autant 19,6 %
Ne sait pas 15,5 %

Par rapport à l’an passé, votre organisation prévoit-elle embaucher plus, moins ou autant d’étudiants cet été?

Plus 7,0 %
Moins 31,0 %
Autant 30,0 %
Ne sait pas 8,0 %
N’embauchent pas d’étudiants 24,0 %

Par rapport à l’an passé, les conditions offertes (salaires, avantages sociaux, etc.) par votre organisation dans les offres d’emploi pour les étudiants cet été sont-elles :

Supérieures 8,1 %
Inférieures 1,0 %
Identiques 64,7 %
Ne sait pas 3,0 %
N’embauchent pas d’étudiants 23,2 %

Échantillon

Sexe      
Homme 32,3 %    
Femme 67,7%    
       
Âge   Taille de l'organisation  
18 à 34 ans 37,5% Moins de 50 employés 11,8%
35 à 44 ans 28,1% 50 à 99 employés 22,6%
45 à 54 ans 28,1% 100 à 499 employés 12,9%
55 à 64 ans 6,3% 500 à 999 employés 25,8%
65 ans et plus 0,0% 1000 employés et plus 24,7%
Refus de répondre 0,0% Refus de répondre 2,2%