Les employeurs s'apprêtent à consentir des augmentations salariales de 3,0 % au Québec et de 3,4 % au Canada - Résultats d'une étude de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Les employeurs s’apprêteraient à consentir des augmentations de 3,0 % en moyenne au Québec alors que la moyenne canadienne devrait s’établir à 3,4 %. C’est ce que révèle une importante étude publiée par l’Ordre des CRHA et CRIA du Québec (Ordre des conseillers en ressources humaines agréés) dont les résultats ont été dévoilés ce matin à l’occasion de son Rendez-vous annuel de la rémunération.

Cette étude présente les résultats d’enquêtes menées auprès de 2 300 organisations à travers le Canada par huit cabinets spécialisés en rémunération figurant parmi les plus prestigieux au Canada. Il s’agit de : Aon Conseil, Le Groupe Hay, Hewitt et associés en collaboration avec Normandin Beaudry, Mercer, Consultation en ressources humaines, Morneau Sobeco, Saucier Conseil inc., Towers Perrin et Watson Wyatt.

Les prévisions pour le Québec

L’étude montre qu’au Québec, ce sont les cadres de direction qui recevront l’augmentation la plus élevée avec un taux moyen de 3,24 % et, parmi eux, ce sont ceux des autres secteurs privés qui recevront l’augmentation la plus élevée, soit de 3,5 %.

Le personnel technique et administratif arrive au second rang avec des augmentations prévues de 3,13 % et le personnel horaire syndiqué arrive au dernier rang avec une moyenne de 2,71 %.

Sur le plan des secteurs, c’est le secteur public / parapublic / municipal qui recevra la plus faible augmentation avec un taux moyen de 2,73 % et c’est le personnel horaire non syndiqué de ce secteur qui, toutes catégories confondues, devrait recevoir le pourcentage moyen le plus faible, soit 2,1 %.

Les travailleurs des autres secteurs privés de même que ceux du secteur des institutions financières, assurance et immobilier seraient plus choyés avec des augmentations moyennes respectives de 3,43 % et de 3,21 %.

Quant aux employés du secteur manufacturier (biens durables et non durables confondus), ils devront vraisemblablement composer avec une augmentation de 2,90 %.

Rappelons que, dans l’ensemble, la moyenne québécoise se chiffre à 3,0 %.

Au Canada

Au Canada, ce sont aussi les cadres de direction qui devraient obtenir la plus haute augmentation, soit 3,66 % en moyenne et c’est dans le secteur institutions financières, assurance et immobilier qu’ils atteindraient un sommet avec un taux prévu de 3,8 %.

Tout comme au Québec, le personnel syndiqué arrive bon dernier au Canada avec, cette fois-ci, une moyenne de 2,99 % d’augmentation prévue. C’est dans le secteur de la vente au détail, vente en gros et distribution que l’on retrouve la prévision moyenne la plus faible, soit 2,65 %.

Les employés du secteur de la vente au détail, ventes en gros et distribution obtiendraient les plus faibles augmentations (moyenne de 3,2 %) alors que les employés du secteur institutions financières, assurance et immobilier arrivent en tête de liste avec 3,51 %.

Enfin, rappelons que la moyenne canadienne d’augmentation salariale prévue est de 3,4 %.

Pour en savoir plus

Les tableaux synthèse des prévisions salariales 2009 pour le Québec et le Canada sont présentés en annexe.



Tableau synthèse pour le Québec

Augmentations salariales prévues pour 2009 (excluant les zéros)selon les enquêtes des cabinets participants

Cadres de
direction

Cadres et
professionnels

Personnel technique et administratif

Personnel horaire syndiqué

Personnel horaire
non syndiqué

Moyenne secteurs d'activités

Moyenne
observée

Moyenne
observée

Moyenne
observée

Moyenne observée

Moyenne
observée

Manufacturier (biens durables et non durables)

3,3 %

2,97 %

2,93 %

2,53 %

2,77 %

2,90 %

Ventes au détail, ventes en gros et distribution

2,95 %

2,85 %

3 %

2,2 %

n.d.

2,75 %

Institutions financières, assurance et immobilier

3,45 %.

3,4 %

3,5 %

2,5 %

n.d.

3,21 %

Technologies de l'information et médias

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

Autres secteurs privés

3,5 %

3,4 %.

3,3 %

3,5 %

n.d.

3,43 %

Secteur public / parapublic / municipal

3 %

2,8 %

2,9 %

2,83 %

2,1 %

2,73 %

Organisme à but non lucratif

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

n.d.

Moyenne – catégorie d'emploi

3,24 %

3,08 %

3,13 %

2,71 %

n.a[1]

1 %La moyenne pour cette catégorie de travailleurs a été exclue, car nous n'avons obtenu les prévisions que pour deux secteurs d'activité.

Tableau synthèse pour le Canada

Augmentations salariales prévues pour 2009 (excluant les zéros)selon les enquêtes des cabinets participants

Cadres de
direction

Cadres et
professionnels

Personnel technique et administratif

Personnel horaire syndiqué

Personnel horaire
non syndiqué

Moyenne secteurs d'activités

Moyenne
observée

Moyenne
observée

Moyenne
observée

Moyenne observée

Moyenne
observée

 

Manufacturier (biens durables et non durables)

3,59 %

3,49 %

3,42 %

2,94 %

3,28 %

3,34 %

Ventes au détail, ventes en gros et distribution

3,5 %

3,31 %

3,25 %

2,65 %

3,27 %

3,2 %

Institutions financières, assurance et immobilier

3,8 %

3,64 %

3,66 %

2,88 %

3,6 %

3,51 %

Technologies de l'information et médias

3,62 %

3,45 %

3,43 %

3,18 %

3, 63%

3,46 %

Autres secteurs privés

3,72 %

3,65 %

3,48%

2,73 %

3,44 %

3,4 %

Secteur public / parapublic / municipal

3,72 %

3,61 %

3,45 %

3,07 %

3,24 %

3,42 %

Organisme à but non lucratif

3,65 %

3,47 %

3,44 %

3,5 %

3,35 %

3,48 %

Moyenne – catégorie d'emploi

3,66 %

3,52 %

3,45 %

2,99 %

3,40 %