Les travailleurs s'attendent à recevoir 3,6 % d'augmentation de salaire l'an prochain – Résultats d'un sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Les travailleurs québécois s’attendent, en moyenne, à recevoir 3,6  % d’augmentation de salaire en 2009. C’est ce que révèle un sondage CROP commandé par l’Ordre des CRHA et CRIA du Québec (Ordre des conseillers en ressources humaines agréés) dont les résultats ont été dévoilés ce matin dans le cadre de son Rendez-vous annuel de la rémunération.

Des attentes un peu moins élevés qu’en 2008

Les attentes des travailleurs québécois semblent avoir légèrement diminué par rapport à 2008. En effet, un sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés effectué l’an dernier sur le même sujet montrait que les travailleurs espéraient recevoir 3,9 % d’augmentation pour 2008 alors que ce pourcentage se chiffre à 3,6 % pour 2009.

Cette tendance est plus marquée chez les hommes. En effet, on note que les hommes s’attendent à recevoir 3,7 % en 2009 (leurs attentes s’élevaient à 4,4 % en 2008) alors que les femmes chiffrent leurs attentes à 3,4 % pour l’an prochain (contre 3,3 % en 2008).

« Il est clair que les attentes sont moins élevées cette année, particulièrement chez les hommes. Cela est probablement dû à l’incertitude qui plane quant à la stabilité de l’économie canadienne face à la crise financière qui sévit chez nos voisins du Sud. Les hommes occupent probablement des emplois dans des secteurs qui risquent d’être plus durement touchés tels que le secteur manufacturier », a indiqué M. Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Les travailleurs n’ont pas de difficulté de parler d’argent avec leur employeur

Le sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés montre également que les travailleurs sont plutôt confortables lorsqu’il s’agit de discuter de leur salaire avec leur employeur. En effet, 71 % d’entre eux affirment qu’ils sont à l’aise d’aborder ce sujet avec leur employeur. Fait intéressant à noter : près de la moitié des hommes (45 %) se disent même très à l’aise de le faire contre seulement 27 % chez les femmes. « On peut supposer que cela vient, entre autres, du fait que davantage de femmes occupent encore des postes de moins haut niveau dans les organisations. Or, il est probablement plus facile pour les cadres et les professionnels d’aborder cette question. Ou encore, peut-être que, traditionnellement, les femmes affichent davantage de timidité face à ces questions », a précisé M. Francoeur.

Des salaires jugés relativement équitables

Les travailleurs semblent également estimer que le salaire qu’ils reçoivent dans leur poste actuel est équitable. En effet, près du trois quart d’entre eux (74 %) estime que leur salaire actuel correspond très ou assez bien à ce qui se donne ailleurs dans le marché pour un poste équivalent.

Ce pourcentage diminue quelque peu en ce qui a trait à l’adéquation entre salaire et la somme de travail exigée : 68 % des travailleurs affirment que le salaire qu’ils reçoivent reflète très ou assez bien la somme de travail requise dans leur emploi actuel.

Pour en savoir plus
D’autres faits saillants de ce sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sont présentés en annexe. 
 
Les résultats complets sont disponibles à l’adresse suivante : www.portailrh.org/presse.

Résultats du sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Autres faits saillants

Augmentations de salaire reçues en 2008
versus
Augmentations attendues en 2009

Pourcentages moyens d’augmentation
 

Sexe

 % d’augmentation
attendu en 2009

 % d’augmentation
reçu en 2008

Ensemble des travailleurs

3,6  %

3,3  %

Hommes

3,7  %

3,5  %

Femmes

3,4  %

3,0  %

Par catégorie de pourcentage d’augmentation

Catégories -  % d’augmentation

Augmentation attendue en 2009 -  % de travailleurs

Augmentation reçue en 2008 - % de travailleurs

Aucune augmentation

14  %

16  %

Moins de 1  %

3  %

4  %

De 1 à 2,9  %

29  %

31  %

De 3 à 4,9  %

22  %

17  %

De 5 à 9,9  %

11  %

7  %

10  % et plus

7  %

8  %

Ne sait pas / Refus

15  %

17  %