Augmentations salariales 2008 : les travailleurs plus optimistes que les employeurs

Les travailleurs québécois semblent plus optimistes que les employeurs concernant les augmentations salariales prévues pour 2008. Telle est la conclusion que l’Ordre des CRHA et CRIA du Québec (Ordre des conseillers en ressources humaines agréés) tire des résultats d’un sondage CROP auprès des travailleurs québécois et d’une étude réalisée auprès des employeurs par huit prestigieux cabinets en rémunération. Ces résultats ont été dévoilés aujourd’hui, dans le cadre du Rendez-vous de la rémunération organisé par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Les travailleurs s’attendent à 3,9 % d’augmentation en 2008…
Les résultats du sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés réalisé auprès des travailleurs québécois révèlent qu’ils s’attendent, en moyenne, à recevoir 3,9 % d’augmentation en 2008. Ce pourcentage s’élève à 4,4 % chez les hommes alors qu’il n’est que de 3,3 % chez les femmes.

« Les attentes plus pessimistes des femmes ne semblent pas très loin de la réalité. En effet, dans le même sondage, on remarque que les femmes affirment avoir reçu 2,8 % d’augmentation en 2007 et les hommes, 4 %. Cela démontre que, malgré les progrès accomplis, il reste encore du chemin à faire pour atteindre la parité entre les hommes et les femmes sur le marché du travail, et ce, tant en ce qui concerne le niveau de poste occupé que les conditions globales de travail », a indiqué M. Alain Desgagné, CRIA, président de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Notons que le sondage montre également que 13 % des travailleurs n’envisagent pas de recevoir d’augmentation l’an prochain, alors que 10 % s’attendent à recevoir une augmentation de 10 % ou plus.

Les employeurs québécois consentiraient des augmentations de 3,1 %
Une étude effectuée pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés par huit cabinets spécialisés en rémunération révèle pour sa part que les employeurs québécois s’apprêteraient à consentir 3,1 % d’augmentation aux travailleurs en 2008. Soulignons que ce pourcentage est inférieur à la moyenne canadienne qui s’élève à 3,5 %.

Au Québec, c’est le personnel technique et administratif du secteur des technologies de l’information et des médias qui pourrait être le plus choyé avec 3,7 % d’augmentation l’an prochain. Pour sa part, le personnel horaire syndiqué, tous secteurs confondus, arrive en queue de peloton avec une augmentation prévue par les employeurs de 2,7 %.

Le travail : une source de satisfaction personnelle d’abord et avant tout
Le sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés montre qu’environ sept travailleurs sur dix (68 %) estiment que le travail est un endroit d’où on tire une satisfaction personnelle avant d’être une source de revenus.

De plus, lorsqu’on demande aux travailleurs quels sont les deux aspects les plus importants de ce qu’ils attendent d’un travail, on remarque que la possibilité de concilier les exigences du travail avec la vie personnelle remporte la palme (34 %). Le salaire arrive au deuxième rang (30 %), ex aequo avec la possibilité d’être créatif. En troisième et quatrième positions, on retrouve respectivement l’autonomie dans le travail (25 %) et la reconnaissance de l’employeur (21 %).

Néanmoins, les travailleurs accordent une importance de 7,9 sur 10 au salaire dans ce qu’ils attendent d’un emploi.

« Il est évident que le salaire demeure un élément important pour tous les travailleurs. Mais ces résultats montrent qu’au-delà du salaire, ils recherchent d’abord un milieu de travail où ils pourront préserver l’équilibre avec leur vie personnelle, mettre à profit leurs compétences et être reconnus par leur employeur », a précisé M. Desgagné.

Faits saillants

Augmentations de salaire reçues en 2007 et augmentations attendues en 2008 – Résultats du sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Pourcentages moyens d’augmentation

Sexe % d’augmentation attendu en 2008 % d’augmentation reçu en 2007
Ensemble des travailleurs 3,9 % 3,4 %
Hommes 4,4 % 4,0 %
Femmes 3,3 % 2,8 %

Par catégorie de %

Catégories - % d’augmentation Augmentation attendue en
2008 - % de travailleurs
Augmentation reçue en
2007 -% de travailleurs
Aucune augmentation 13 % 24 %
Moins de 1 % 2 % 3 %
De 1 à 2,9 % 30 % 25 %
De 3 à 4,9 % 16 % 13 %
De 5 à 9,9 % 13 % 12 %
10 % et plus 10 % 10 %
Ne sait pas / Refus 15 % 13 %


Augmentations de salaire – Résultats de l’étude sur les prévisions salariales des employeurs (Québec) effectuée pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés par huit cabinets spécialisés en rémunération

Pourcentages d’augmentations prévues par les employeurs

Secteur d’activité Cadres de
direction
Cadres et professionnels Personnel technique et administratif Personnel
horaire
syndiqué
Personnel horaire non syndiqué Moyenne du
secteur
d’activité
Manufacturier (biens durables et non durables) 3,4 % 3,3 % 3,1 % 2,4 % 2,6 % 2,94 %
Ventes au détail, ventes en gros et distribution 3,3 % 3,1 % 3,1 % 2,6 % 2,8 % 3,01 %
Institutions financières, assurance et immobilier 3,5 % 3,4 % 3,4 % 3,0 % 3,3 % 3,31 %
Technologies de l’information et médias 3,3 % 3,3 % 3,7 % n.a. 3,3 % 3,43 %
Autres secteurs privés 3,4 % 3,4 % 3,2 % 2,0 % 3,5 % 3,12 %
Secteur public/
parapublic/municipal
2,9 % 2,9 % 3,0 % 3,3 % n.a. 3,04 %
Moyenne selon la catégorie d’emploi 3,31 % 3,25 % 3,26 % 2,67 % 3,10 %

Légende :
 Augmentations les plus élevées
 Augmentations les moins élevées

Note : Cette étude présente les prévisions salariales des employeurs recensées par les cabinets spécialisés en rémunération suivants : Saucier conseil, Groupe Hay, Morneau Sobeco, Groupe-conseil Aon, Mercer, Watson Wyatt, Hewitt et Normandin Beaudry, Towers Perrin.

Pour en savoir plus!
Les résultats du sondage CROP/Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sont disponibles en format PDF.