Seulement le quart des travailleurs québécois (24 %) prendront congé pendant la semaine de relâche : résultats d’un sondage CROP-Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

La fin de février ramène la relâche scolaire dans les écoles. Un sondage CROP Express réalisé pour l’Ordre des CRHA et CRIA du Québec montre que 24 % des travailleurs québécois ont l’intention de prendre congé pendant cette semaine, alors que 75 % d’entre eux demeureront au boulot.

Le sondage révèle également que le fait d’avoir au moins un enfant ou d’avoir un niveau de revenus plus élevé a une incidence positive sur la propension à profiter de la relâche scolaire. En effet, 35 % des travailleurs qui ont un enfant ou plus s’absenteront du travail pendant cette semaine, contre 24 % dans l’ensemble. Enfin, ce pourcentage se chiffre à 31 % chez les travailleurs dont le revenu annuel du ménage est de 60 000 $ ou plus.

La semaine de relâche : rémunérée ou non?

Parmi les travailleurs qui s’absenteront du travail au cours de la semaine de relâche, 51 % seront rémunérés par leur employeur, alors que 45 % devront prendre ce congé à leurs frais. À cet égard, le fait d’avoir au moins un enfant ne semble pas avoir d’impact. En effet, on note peu de différences chez les travailleurs qui prendront congé pour la relâche scolaire et qui ont au moins un enfant, puisque 53 % d’entre eux affirment qu’ils seront rémunérés et 45 % qu’ils le prendront à leurs frais.

Les résultats du sondage CROP/Ordre des conseillers en ressources humaines agréés sont disponibles en format PDF.