Les travailleurs québécois : plus motivés par la reconnaissance que par la rémunération

À l’occasion de la dernière journée de la Semaine des ressources humaines et de la fête des Travailleurs, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés dévoile ce qui motive les travailleurs québécois au travail. La réussite est la motivation professionnelle préférée des Québécois alors que le niveau de vie arrive bon dernier.

Les résultats de cette consultation sont tirés d’un jeu-questionnaire proposé durant la Semaine des ressources humaines où plus de 10 000 travailleurs ont déterminé leur profil de motivation.

« La motivation, c’est fondamental. C’est ce qui fait que nous sommes capables de nous lever le matin. » mentionne Florent Francoeur, FCRHA, pdg de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

La réussite, principale motivation des travailleurs québécois
43 % des travailleurs québécois sont principalement motivés par la réussite, ce qui en fait le profil de motivation le plus populaire. Pour eux, le travail est surtout une occasion de s’accomplir. Afin d’être satisfaits, ils s’attendent à ce que leur contribution soit reconnue. « La reconnaissance, parfois négligée par certains patrons, a donc une importance capitale pour les travailleurs québécois. C’est pourquoi, nous invitons les organisations à souligner la contribution de leurs employés en cette Semaine des ressources humaines, mais également tout au long de l’année. » affirme M. Francoeur.

Le plaisir est le deuxième profil de motivation le plus populaire (33 % des travailleurs). Ceux-ci recherchent un emploi où les tâches et leur environnement de travail sont agréables. D’autre part, 15 % des travailleurs sont plutôt motivés par l’équilibre. Leur travail doit être en accord avec leurs valeurs et être suffisamment flexible pour leur permettre de concilier les différents aspects de leur vie.

Finalement, ce ne sont que 9 % des travailleurs québécois qui sont motivés par le niveau de vie. « Cela déconstruit donc la croyance selon laquelle la rémunération est la source de motivation la plus recherchée. C’est plutôt un facteur qui peut démotiver si jugé inadéquat par le travailleur. » souligne Florent Francoeur, FCRHA, pdg de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

À propos de la Semaine des ressources humaines
L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés présente la troisième édition de la Semaine des ressources humaines du 27 avril au 1er mai 2015. Ce mouvement rassemble les dirigeants d’entreprise, les professionnels en ressources humaines et les travailleurs autour d’un même objectif : reconnaître la valeur des quatre millions de travailleurs qui font la réussite des organisations du Québec. Pour en savoir plus, visitez le semainerh.ca.