Lundi 22 avril 2019
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

Les habiletés politiques, ça se développe!

Par Alain Petit, CRHA

Qu’on le veuille ou non, les jeux politiques sont présents dans toutes les entreprises. Souvent considérés comme négatifs, ils font l’objet de préjugés tenaces qui nous amènent à nous tenir à l’écart du jeu. Manigances, manipulation, stratagèmes, politicaillerie… Voilà des perceptions qui ne sont pas de nature à nous réconcilier avec le jeu politique. Pourtant, comme dans tout jeu, il suffit d’en comprendre le sens, les règles, l’objectif et les stratégies, de développer son habileté à jouer dans les règles de l’art. 

Ainsi, nous pourrions percevoir les habiletés politiques comme une compétence qui nous permet d’utiliser des moyens tout à fait légitimes pour influencer le cours des choses et faire avancer nos idées. Une compétence qui nous donne l’opportunité de créer des alliances, de favoriser des échanges et d’augmenter notre pouvoir de persuasion. Bref, d’avoir de l’impact... Ceux qui sont habiles politiquement savent prendre leur place, se positionner et accroître leur crédibilité, de façon éthique et bien intentionnée. Ils savent garder à l’esprit que l’objectif premier est d’exercer une influence positive au sein de l’entreprise, pour le bien de l’organisation.  

Si les préjugés sont aussi tenaces, c’est que l’on remarque surtout ceux qui jouent le jeu de façon inappropriée et qui sont essentiellement motivés par leurs propres ambitions. Ils influencent notre perception du jeu politique. Des manipulateurs, il y en aura toujours. Ne leur laissons pas toute la place! 

Certains diront que le sens politique, c’est l’art de dire ce que les autres veulent entendre. Vraiment? Alors, mentionnons ici un élément essentiel du jeu politique : l’intégrité. Être intègre, c’est aussi savoir exprimer des opinions divergentes, de façon à susciter la réflexion ou une prise de conscience ou tout simplement pour faire évoluer l’idée d’une autre personne. Ce qui compte, c’est l’intention. Dire oui en toutes circonstances n’est donc pas très habile politiquement et ne donne surtout aucune crédibilité. Demeurer fidèle à ses valeurs, avoir le courage de ses opinions, choisir le bon moment, agir de façon appropriée, être ouvert aux opinions des autres et savoir se rallier, voilà de bonnes pratiques. 

Avoir le sens politique, c'est donc savoir influencer et non manipuler, savoir créer des liens de confiance, se faire des alliés, respecter les gens et la culture de l’entreprise, décoder les dynamiques du pouvoir, découvrir et lire les enjeux, identifier et connaître les acteurs et se positionner dans les rapports de pouvoir. Pas si facile, direz-vous? Vous avez raison. Si c’est naturel, instinctif pour certains, cela demande un effort à la majorité d’entre nous. Mais chose certaine, le sens politique, ça se développe! 

Pour ce faire, vous devez faire preuve d’intelligence situationnelle et contrôler vos émotions, savoir prendre du recul pour mieux évaluer les opportunités, les risques et les enjeux. Sachez repérer les personnes influentes et crédibles et vous en inspirer. Vous apprendrez beaucoup, ne serait-ce qu’en les observant. 

Alors rappelez-vous... Vous aurez beau avoir l’expertise, les compétences et un bon jugement, si vous n'êtes pas en mesure d'influencer les bonnes personnes et de faire valoir vos idées, elles n’iront peut-être pas bien loin. 

Alors, vous jouez?  

 

Droits réservés 2018, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps Objectif CRHA Prévention de la violence au travail