Lundi 11 décembre 2017
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

Rétablir les ponts entre humanité et processus

Par Nicolas Clusiault, CRIA

Les parents d’une jeune femme, voulant souligner la fin de ses études de 2e cycle, avaient décidé de la surprendre en l’amenant en voyage éclair à Paris. Un rêve pour elle, la ville lumière! Comme il s’agissait d’une surprise, sa mère avait pris l’initiative d’appeler son employeur pour lui demander si c’était possible d’accorder une journée de congé à sa fille pour qu’elle puisse faire ce voyage. Au grand étonnement de la mère, l’employeur a dit non, en alléguant des raisons d’équité envers les autres employés. Pourtant, cette employée était une personne assidue au travail, qui donnait toujours son meilleur, motivée, qui investissait son temps pour créer des projets et qui contribuait grandement au rayonnement de son entreprise.

Cette histoire suscite une réflexion sur notre compréhension de l’équité, qui ne permet pas de reconnaître et de valoriser la performance. Pourtant, nous ne voyons jamais les employeurs, sur la base de cette même équité, aller voir ceux et celles qui en font plus pour leur dire de ralentir ou de moins s’investir dans leur travail. Bien sûr, nous ne sommes pas dans les souliers de l’employeur et nous ne connaissons pas le contexte de l’incident. Mais quoiqu’il en soit, il faudrait se demander quand, dans l’histoire de la gestion des ressources humaines, s’est produit une scission entre la mise en place et la gestion des processus et la simple humanité... Selon nous, il faut rétablir les ponts au plus vite!

Dernièrement, un consultant en gestion a fait une réflexion assez ironique sur l’aspect contradictoire de ce qu’il entend lors de ses interventions. Lorsqu’il rencontre les gestionnaires, ceux-ci disent que le problème, ce sont les employés. Et du côté des employés, c’est l’inverse. Cette réflexion illustre bien le grand besoin des humains de rétablir la connexion entre eux, au-delà des structures. 

Voici quelques petits trucs pour améliorer les relations dans son entreprise et prendre conscience de son impact sur les autres... 

  • Mettez-vous à la place de l’autre, avec ses réalités et ses contraintes. Cela facilitera l’émergence de la compassion. Ce n’est pas révolutionnaire comme truc, mais le défi, c’est l’application! 
  • Écoutez ce que la personne vous dit avec le moins de préjugés possible et sans penser en même temps aux impacts sur vous ou sur l’organisation. Selon le message, il faut également apprendre à écouter avec son cœur. 
  • Permettez-vous de réfléchir avant de donner une rétroaction ou de prendre une décision. 
  • Soyez créatif dans la résolution des problèmes; il y a parfois une belle zone de compromis ou, encore mieux, une belle occasion de satisfaire l’autre.
  •  Si c’est possible, parlez-en avec le conseiller en ressources humaines de votre entreprise. Il posera un regard différent sur la situation.
  •   N’oubliez jamais qu’au-delà de son rôle d’employé ou d’employeur, la personne qui vous parle est aussi un être humain et qu’à ce titre, nous sommes tous égaux.

Dans le cas présenté au début, il aurait été sûrement possible de donner à notre nouvelle diplômée un petit mandat en dehors du cadre habituel pour justifier la journée d’absence et de respecter ainsi l’équité. Mais les structures sont sécurisantes!

Êtes-vous prêt à humaniser votre entreprise? 


 

Droits réservés 2017, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps Objectif CRHA Prévention de la violence au travail