FUTURS CRHA | CRIA

Ouvrir une session
  |   Déconnexion

Le bonheur, source de productivité
Ordre des conseillers en ressources humaines agréés – 14 décembre 2016

Chez Tootelo Innovation Inc, le bonheur de l’employé se trouve au cœur même de la mission. L’entreprise offre des solutions d’optimisation de communications téléphoniques et électroniques à sa clientèle et donne la chance à chacun de ses employés de s’épanouir en trouvant le parfait équilibre entre carrière et vie personnelle.

« D’abord, on ne croit pas au concept de poste, mais bien au rôle que chacun joue dans l’organisation, explique Michel A. Salmon, CRHA et responsable du développement stratégique de l’entreprise située à Boucherville. Le président, tout comme l’agent du centre d’appel, se demande chaque jour ce qu’il y a à faire, et non quelles tâches il devrait faire selon le titre qu’il occupe. Les postes traditionnels sont décortiqués en compétences et les rôles de chacun sont en constante évolution. »

Qui plus est, les emplois « temps-plein » ou « temps-partiel » n’existent pas chez Tootelo. « Les gens nous offrent leurs disponibilités et grâce à un système informatique, un arrimage est fait selon nos besoins en termes de compétences.  » Si besoin il y a, un employé à la paie peut faire du service à la clientèle quelques heures par semaine.

« On encourage ainsi le développement des employés selon leurs champs d’intérêts. »
- Michel A. Salmon, CRHA

Cette matrice permet une flexibilité d’horaires, une complémentarité des forces au sein de l’équipe et une équité interne.

Les vacances au service de la productivité

Tootelo encourage également le télétravail… et les vacances ! En effet, l’entreprise offre six semaines de vacances aux employés, et ce, dès la première année en fonction. Qu’en est-il de la productivité, direz-vous ? « Ces mesures ne nuisent en rien à la productivité et à la rentabilité, au contraire! Cela permet de faire des sprints puisque l’on est fréquemment en vacances », ajoute M. Salmon. Cette organisation du travail, similaire à celle retrouvée dans les start-ups technologiques, était en place bien avant celles-ci, assure M. Salmon.

Comme les pratiques de Tootelo sont dynamiques et évolutives, c’est précisément là où se trouve le : « On questionne tout, tout le temps. Et lorsque l’on trouve la recette qui fonctionne, c’est qu’il est déjà trop tard et qu’il faut recommencer. En fait, la seule constante, chez Tootelo, c’est le changement », de dire M. Salmon. Si certains employés provenant de l’externe éprouvent parfois de la difficulté à s’adapter à la culture Tootelienne, la grande majorité y trouve son compte, comme l’indique le taux de roulement bien en deça des moyennes de l’industrie. Mission accomplie!