FUTURS CRHA | CRIA

Ouvrir une session
  |   Déconnexion

De stagiaire à présidente
Ordre des conseillers en ressources humaines agréés – 26 avril 2016

En 2003, Marie N. Trillot, CRHA, entamait son stage au sein de l'entreprise TOTEM, spécialisée dans le recrutement de postes corporatifs. Elle y a trouvé une mentore et un environnement de travail correspondant à ses valeurs. Rapidement, elle a fait sa place et a gravi les échelons, un à un, pour devenir présidente et associée majoritaire cinq ans plus tard.

Au bout du fil, elle s'exprime d'une voix empreinte à la fois de douceur et de détermination, reflet d'une rigueur doublée d'une grande simplicité. Un ton qui sied à merveille à son parcours et à sa personnalité.

C'est donc avec humilité et fierté que la jeune présidente de TOTEM raconte, d'entrée de jeu, son ascension fulgurante au sein de l'agence montréalaise de placement de personnel. « J'ai été stagiaire pendant un mois et demi. J'ai observé, écouté et apporté un peu d'aide. Puis, j'ai eu un poste permanent, et j'ai suivi les étapes classiques. J'ai fait le tour du jardin! Je suis présidente et associée depuis 2008. »

Si Marie N. Trillot, CRHA a eu cette opportunité, c'est que l'ancienne présidente lui vouait une confiance sans limites. Au fil des années, une grande complicité s’était développée entre les deux femmes. « À sa retraite, malgré une offre d'achat d'une grosse agence, elle a préféré le vendre à mon associé et moi. Je demeure conseillère en recrutement, en plus d'assurer la gestion de 14 employés. »

Lorsqu’on lui demande d’expliquer sa profession, la bachelière de l'UQAM en administration (concentration en gestion des ressources humaines) s’exprime avec une passion facilement perceptible. « Les RH, c’est le côté humain, centré sur l'individu, mais c’est aussi compatible avec les affaires. Quand tu traites bien ton monde, ils vont te donner leur maximum. C'est ça, l'équation gagnante », avance la Française d’origine.

Conseils
Invitée à formuler quelques conseils à ceux qui aimeraient suivre ses traces, la présidente de TOTEM n'hésite pas une seule seconde. « Par chance, par décision, je me suis trouvée une mentore. Je crois que c'est essentiel, d'avoir cette personne qu'on peut suivre, emmagasiner tout d'elle, apprendre d'elle. »

« Il faut être ambitieux, mais patient, reprend-elle, inspirée par son expérience personnelle. L'important, c'est de se respecter et de trouver une organisation qui reflète bien nos propres valeurs. »

Marie N. Trillot, CRHA recommande également l'adhésion à l'Ordre. « Ça t'apporte une communauté de gens et de ressources, vivante et qui favorise le partage. Pour un jeune, aller aux formations ou aux groupes de discussion, c'est une belle occasion de se faire des contacts. Quelqu'un d'enthousiaste peut vraiment avancer. », conclut-elle.