Lundi 21 août 2017
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

L’embauche du personnel : vers un processus agréable

Par Serge Rippeur, CRIA, conseiller principal chez Solution Conseil PME

Dans certaines entreprises, la dotation fait partie des tâches les plus complexes à gérer et dans d’autres, c’est l’une des plus faciles. Quels sont les éléments qui font en sorte que l’embauche de nouveaux employés est une corvée, voire une torture pour certains gestionnaires, alors que ce processus est si plaisant pour d’autres personnes?

L’analyse des échecs liés à l’embauche permet de répondre à cette question. Cette analyse démontre en effet qu’il y a quatre étapes fondamentales à respecter si l’on veut faire du processus d’embauche une réussite.

Ces quatre étapes sont :

  • bien préparer le jury de sélection;
  • faire une excellente description du poste à pourvoir;
  • bien gérer le processus de sélection;
  • réussir l’accueil, le suivi et l’encadrement.

Bien préparer le jury de sélection

Plusieurs gestionnaires n’aiment pas effectuer les entrevues de sélection du personnel, et ce, parce qu’ils n’ont pas d’outils à leur disposition ou simplement parce qu’ils n’ont pas les bons. Dans un premier temps, il est donc important d’encadrer et de soutenir les gestionnaires qui participent au processus de dotation afin de faciliter leur travail.

Il arrive fréquemment que les gestionnaires aient l’impression que ce sont eux qui sont en entrevue lorsqu’ils sélectionnent du personnel. Ils n’ont pas tout à fait tort, mais ces sentiments d’insécurité et de peur peuvent facilement être apaisés par une bonne préparation au processus, un coaching approprié et des outils qui leur permettront de sélectionner le meilleur candidat possible en fonction de leurs attentes et des critères du poste à pourvoir.

Le supérieur immédiat du poste à pourvoir est la personne-ressource principalement concernée. Il est primordial donc qu’il puisse intervenir dans ce processus, car au fond, ce que l’on veut, c’est ajouter un membre à sa « famille ».

Faire une excellente description du poste à pourvoir

Dans un deuxième temps, on doit analyser certains points concernant le poste à pourvoir. Ainsi, il est bon de répondre à quelques questions avant de à procéder à l’affichage du poste. En voici quelques-unes :

  • Doit-on actualiser la description de tâches ou la laisser telle qu’elle était au départ du dernier titulaire?
  • Doit-on revoir l’horaire de travail?
  • Peut-on jumeler le poste avec un autre?
  • Doit-on en augmenter les tâches et responsabilités?
  • Doit-on en revoir le statut, la classification et le salaire?
  • Qu’en est-il de l’échelle salariale et des conditions de travail?

D’ailleurs, ces questions seront peut-être posées par d’éventuels candidats lors des entrevues de sélection. Il faut donc pouvoir y répondre. Il est important de se souvenir que, si on veut embaucher le « meilleur » candidat, on doit être capable de le séduire et de répondre à toutes ses questions.

Bien gérer le processus de sélection 

Le processus de sélection doit permettre aux candidats de se présenter dans les meilleures conditions. Il est donc essentiel de les mettre à l’aise dès le départ. Le candidat qui sera embauché doit être celui qui aura vraiment été vu pendant l’entretien et non un pâle reflet de cette personne.

En outre, il est important de garder en mémoire que, tout comme le candidat, le gestionnaire n’a qu’une seule chance de faire une bonne « première impression ».

Voici quelques points dont on doit tenir compte lors de la préparation de l’entrevue :

  • le lieu;
  • l’heure;
  • la durée;
  • les participants et leur rôle;
  • le nombre de questions et leur pertinence.

Le rôle de chacun des intervenants dans le processus d’embauche et de sélection du personnel doit être clair et précis.

Réussir l’accueil, le suivi et l’encadrement 

À la fin du processus, la perle rare a été découverte : la personne qui, par ses connaissances, sa formation, son expérience et sa personnalité, viendra pourvoir à merveille le poste disponible et enrichir l’équipe.

Ainsi, un nouveau défi doit être relevé. Maintenant que « l’employé idéal » a été déniché, il faut s’assurer de l’encadrer et de lui donner tous les outils nécessaires à l’atteinte de ses objectifs afin qu’il demeure dans l’organisation plusieurs années.

En conclusion, bien préparer le jury de sélection, faire une excellente description du poste à pourvoir, bien gérer le processus de sélection et, enfin, réussir l’accueil, le suivi et l’encadrement sont d’excellentes façons d’alléger et de faciliter le processus de sélection ainsi que d’attirer le meilleur candidat et de le mobiliser par la suite.

À propos de l’auteur
Serge Rippeur, CRIA, est conseiller principal chez Solution Conseil PME. On peut le joindre par téléphone [514 942-4884] ou par courriel [sergerippeur@videotron.ca].


Cet article est paru dans la rubrique Coin de l'expert le 27 octobre 2009.

 

Droits réservés 2017, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps Objectif CRHA Prévention de la violence au travail