Apéro RH Québec 2 juin
Lundi 30 mai 2016
Ouvrir une session   |   Mon dossier
  |   Déconnexion

La consolidation d'équipe

Par Louise Charette, CRHA, présidente de Multi Aspects Groupe Inc.

Groupe de discussion sur la consolidation d’équipe
D’octobre 2013 à mars 2014, l’auteure animera un groupe de discussion sur ce sujet. Ce groupe est réservé aux CRHA et CRIA. Pour obtenir plus d’information et pour réserver votre place d’ici le 25 septembre, cliquez ici.

Note : Cet article est le premier d'une série de 3 sur la consolidation d'équipe.
Consolidation d’équipe : la démarche d’intervention
Un modèle d’intervention en consolidation d’équipe

Il est important de bien comprendre le processus de consolidation d'équipe et de connaître les rouages de son fonctionnement pour intervenir de manière adéquate. Nous présentons ici une définition de la consolidation d'équipe, quelques raisons d'amorcer cette démarche, les conditions gagnantes et les types d'intervention de consolidation d'équipe.

La consolidation d'équipe est une forme de changement qui vise à aider l'équipe à devenir davantage autonome dans son travail. La consolidation d'équipe se définit comme une action posée auprès de l'équipe afin de lui permettre d'accélérer son processus de maturation.

Les raisons d'entreprendre une consolidation d'équipe
Le processus de consolidation d'équipe commence lorsqu'il existe une préoccupation concernant certains problèmes, des altercations ou un ensemble de symptômes amenant le gestionnaire à croire que le rendement de son équipe ne correspond pas ou plus à la norme de départ. Il y a plusieurs bonnes raisons d'entreprendre une consolidation d'équipe. Par exemple :

  • un nouveau gestionnaire désire s'intégrer rapidement au sein d'une équipe déjà formée;
  • l'équipe doit relever de nouveaux défis;
  • l'équipe doit apprendre à résoudre des problèmes;
  • il devient nécessaire de briser le cycle de l'ennui;
  • le démarrage d'une nouvelle équipe est requis;
  • des conflits doivent être résolus;
  • les tâches doivent être clarifiées;
  • des buts et des valeurs communes doivent être établis;
  • etc.
Toutefois, il y a de mauvaises raisons d'amorcer une consolidation d'équipe. Par exemple :
  • le gestionnaire vise à augmenter son emprise et son contrôle sur l'équipe;
  • le gestionnaire refuse de partager certains aspects de son pouvoir et de responsabiliser l'équipe;
  • la source du problème de l'équipe provient de l'extérieur de celle-ci;
  • le gestionnaire fait une demande de consolidation d'équipe pour l'utiliser à des fins cachées.
Les conditions gagnantes de la consolidation d'équipe
D'abord, les personnes concernées sont appelées à s'engager dans le processus de façon volontaire dès le début du processus. Le gestionnaire doit être prêt à « partager » une partie de son pouvoir décisionnel, à favoriser l'ouverture au sein de l'équipe et à soutenir celle-ci dans un esprit de saine gestion des conflits. Il est très important de comprendre la dynamique des équipes et de considérer le fait que chaque équipe possède ses modes de fonctionnement particuliers ainsi que son histoire et sa structure. Il est primordial aussi de poser le bon diagnostic. Cela doit se faire en toute transparence et toutes les personnes doivent accepter de participer à la démarche.

L'intervention en vue de la consolidation d'équipe
D'abord, il est préférable de connaître une méthode efficace pour consolider l'équipe. Lorsqu'un diagnostic indique que le travail de l'équipe n'est plus productif, un programme de consolidation d'équipe peut être pertinent pour améliorer l'efficacité de celle-ci.

De fait, il y a trois manières d'intervenir auprès des équipes. Ces trois modes d'intervention sont nécessaires au bon fonctionnement et à la consolidation des équipes.

Le premier type d'intervention s'applique en situation de crise; l'intervention est sérieuse et porte sur l'objet du problème. On arrête tout et on s'occupe du problème. Cela permet de rendre l'équipe fonctionnelle de nouveau, mais temporairement. Cette intervention prend la forme d'une discussion, généralement tendue, sur la difficulté. Cette consolidation d'équipe est généralement assumée par un intervenant externe puisque lorsqu'une telle situation éclate, c'est généralement parce que celle-ci n'a pas été pressentie et que sa maîtrise nous échappe.

Le deuxième type d'intervention est préventif. L'intervention peut avoir lieu après un bon diagnostic et comporte un programme d'intervention particulier. Ce programme peut inclure des moments amusants et des moments de réflexion sur le fonctionnement de l'équipe. Ce genre de programme se déroule généralement sous forme de session intensive de quelques jours à une ou plusieurs reprises à l'extérieur du contexte de travail. Cette forme d'intervention se déroule habituellement dans la détente et permet de consolider les relations qui constituent les fondements de l'équipe. La consolidation d'équipe en séance intensive est un choix préventif et doit être assumée par une personne qui possède une expertise approfondie des équipes et de la démarche de consolidation d'équipe. Comme il s'agit d'une intervention préventive, elle s'accompagne d'une stratégie ciblant l'atteinte d'objectifs centrés sur la performance, les relations et le fonctionnement de l'équipe. Pour ce type de consolidation d'équipe, il est préférable qu'une personne externe à l'équipe intervienne. Cela permet au gestionnaire de participer à titre de membre et d'améliorer sa relation et son leadership auprès de son équipe tout en étant dégagé des aspects de logistiques et d'animation des activités.

Le troisième type d'intervention vise le maintien au quotidien. L'intervention s'insère dans les réunions et les activités courantes. Cette forme d'intervention prend place sans que les personnes s'en rendent compte et consiste la plupart du temps à reconnaître les bons coups et à effectuer des modifications de manière ouverte et sans susciter un sentiment d'insécurité. Enfin, elle est généralement assumée par le supérieur de premier niveau. Il utilise la transparence de la communication, la reconnaissance et la rétroaction pour maintenir son équipe.


Pour aller plus loin
Joignez-vous au groupe de discussion 2013-2014 sur la consolidation d'équipe!


Louise Charette, CRHA, est présidente de Multi Aspects Groupe Inc.
Téléphone : (418) 651-4748
Adresse électronique : louise.charette@multiaspects.com


Cet article est paru dans la rubrique Coin de l'expert le 4 septembre 2007.

 

Droits réservés 2016, Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

 


Affaires RH Fondation CRHA Les relations du travail au Québec - Des témoins tracent la ligne du temps La job la plus cool en gestion Prévention de la violence au travail