Organisé par
Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Présenté par
Norton Rose Fulbright
Partenaire institutionnel
ANDRH

Conseils de vos conférenciers

Comment développer le potentiel des cadres supérieurs?

Par François Joly – Le 14 juin 2016

L’ascension ne se termine pas au sommet pour les cadres supérieurs. C’est du moins ce que croient l’ancien PDG de RONA, Robert Dutton et le directeur de l’École des dirigeants de HEC Montréal, Alain Gosselin, CRHA. Tous deux sont d’avis que dirigeants et entreprises auraient tout à gagner à encourager ceux qui ont atteint le haut de la pyramide à parfaire leurs compétences et leurs connaissances.

« On s’est beaucoup intéressé à comment développer des gens pour qu’ils deviennent dirigeants. Un aspect moins exploré, c’est comment on développe un dirigeant qui est déjà dirigeant », résume Alain Gosselin. Les programmes de perfectionnement ou de formation continue pour employés sont aujourd’hui monnaie courante, mais il est bien rare de voir des cadres supérieurs y participer. Plusieurs affirment manquer de temps alors que d’autres pensent déjà être au sommet de leur art.

Dans le monde d’aujourd’hui, la formation des cadres supérieurs est pourtant un enjeu de premier plan selon Robert Dutton. « C’est le seul véritable actif stratégique d’une entreprise », explique-t-il. Il est donc important que le PDG et les autres hauts dirigeants cherchent constamment à repousser leurs limites, à élargir leur terrain de jeu.

Pas besoin de rappeler les bases, répond Alain Gosselin. « Ton dirigeant, c’est comme un athlète qui est rendu aux Olympiques, tu n’as plus besoin de lui montrer la technique. Ce qu’il reste à faire, c’est de la visualisation et trouver une nouvelle source de motivation », ajoute le professeur de HEC Montréal.

Cette motivation renouvelée peut souvent venir de rencontres inspirantes. C’est l’une des trois stratégies que les deux hommes souhaitent voir adopter par plusieurs entreprises. Pour Alain Gosselin, il est important que les hauts dirigeants puissent rencontrer des gens avec de l’expérience, qui ont relevé des défis ou même connu des échecs desquels il est possible de tirer des leçons.

Le deuxième axe de perfectionnement est l’acquisition de connaissances. « C’est la base de la formation », pense Robert Dutton qui affirme du même souffle avoir retrouvé le plaisir d’apprendre depuis ses débuts à titre de professeur associé à l’École des dirigeants. Même si par nature les cadres supérieurs sont très compétents dans leur domaine, il arrive qu’ils doivent aller chercher un bagage supplémentaire. La révolution numérique et l’émergence de l’économie de partage ont par exemple forcé plusieurs entreprises à revoir leur modèle d’affaires. Robert Dutton, de son côté, se souvient avoir dû rapidement parfaire ses connaissances en finance quand RONA est devenue une entreprise publique.

En plus de l’inspiration et des connaissances, il faudrait aussi que les dirigeants d’entreprise aient l’occasion d’échanger avec leurs pairs. Selon Alain Gosselin, les cadres supérieurs ont beaucoup à apprendre les uns des autres. La démarche doit s’inscrire dans le long terme et un suivi des progrès de chacun doit se faire.

Le perfectionnement est avant tout une responsabilité individuelle, mais l’entreprise et son PDG doivent également contribuer à créer une culture qui favorise la recherche du dépassement. Les professionnels RH peuvent jouer un rôle de premier plan dans l’instauration d’une telle culture d’entreprise.

Alain Gosselin et Robert Dutton présenteront leur vision de la formation continue des cadres supérieurs lors du Congrès 2016 international francophone des ressources humaines qui aura lieu les 8 et 9 septembre.

Apprenez-en plus sur ce thème en vous inscrivant à la conférence C03 : Pour une stratégie de développement continu des cadres supérieurs!

 

Autres articles disponibles

Passer d’un orchestre symphonique à un ensemble de jazz pour favoriser l’innovation
Leadership : utiliser le courant pour mieux naviguer jusqu’à bon port
Une stratégie d’attraction et de rétention réellement innovante
L’évaluation de performance conçue pour les défis d'aujourd'hui

En association avec   Jobboom