Organisé par
Ordre des conseillers en ressources humaines agréés
Présenté par
Norton Rose Fulbright
Partenaire institutionnel
ANDRH

Conseils de vos conférenciers

Au-delà du popcorn et de la salle de sport : une stratégie d’attraction et de rétention réellement innovante

Par François Joly – Le 8 juin 2016

Repas gratuits, massothérapeutes ou accès à une salle d’entraînement : à en croire certains médias, les milieux de travail doivent ressembler à un tout-inclus pour espérer attirer et retenir de nouveaux employés talentueux. À vouloir offrir tout et n’importe quoi, les entreprises risquent plutôt de perdre temps et argent. Pour Marie-Andrée Lavoie, CRHA et Sophie Leduc, CRHA, l’attraction-rétention demande avant tout de savoir précisément ce que l’on cherche.

Mieux éduqués et plus indépendants, les travailleurs d’aujourd’hui ont davantage conscience de leur valeur et hésitent de moins en moins à passer d’un employeur à l’autre. Après dix ans à travailler dans des milieux créatifs comme les jeux vidéo ou les effets visuels, la consultante en développement organisationnel affiliée aux Alchimistes Conseils, Sophie Leduc, et la présidente de Gamma Ressources Humaines, Marie-Andrée Lavoie, en sont bien conscientes.

La bonne solution est cependant loin d’être évidente et il faut résister à la tentation d’investir dans une multitude d’équipements et de services en espérant faire plaisir au plus grand nombre. Mieux vaut réfléchir en fonction de ce que Marie-Andrée Lavoie appelle « l’expérience-employé ». « Elle doit se vivre sur tous les plans, explique-t-elle. C’est le type de communication que tu vas avoir au sein de l’entreprise, les relations qui vont se créer et la façon dont tu vas te développer en tant qu’employé ». Pour Sophie Leduc, l’expérience-employé est tributaire de la culture de l’entreprise. « Avoir des objectifs, donner de la rétroaction et écouter ce que les membres de l’équipe ont à dire, ça va aider à donner un sens au travail des gens », ajoute-t-elle.

Cette expérience-employé doit être perceptible dès le début du processus d’embauche, en commençant par la façon dont on entre en contact avec les candidats potentiels. « Il faut aller chercher les candidats passifs, conseille Marie-Andrée Lavoie. On ne cherche plus un emploi comme on le faisait avant. Même utiliser les médias sociaux, ce n’est plus innovant aujourd’hui ».

S’il est toujours bon de chercher de nouvelles façons de recruter des candidats, encore faut-il savoir ce que l’on cherche et savoir bien l’exprimer. « C’est important de définir ce qui me distingue de mes compétiteurs, explique Sophie Leduc. Les futurs employés veulent savoir ce qui te démarque ». Il faut en plus que le discours du recruteur soit cohérent avec ce que vivra le nouvel employé après son embauche. C’est pour cette raison que la personnalisation est si importante, enchaîne Marie-Andrée Lavoie. « On peut bien offrir du popcorn, un gym ou encore une piscine à balles, mais encore faut-il bien définir le profil des gens qu’on recherche pour leur offrir la meilleure expérience ».

Plus importante encore est sans doute l’organisation du travail, notamment la place à donner au télétravail. Les deux CRHA notent que de nombreuses entreprises empruntent des chemins fort différents. Certaines tentent de faciliter le télétravail au maximum alors que d’autres cherchent au contraire à rendre leurs bureaux aussi attrayants et stimulants que possible. Bien définir sa philosophie d’entreprise et le type d’employés que l’on désire voir y prendre part permettra de s’engager dans la meilleure direction.

Une expérience-employé bien définie permettra aussi de réduire la pression sur les salaires. Ceux-ci ne doivent évidemment pas être déconnectés de ceux offerts ailleurs, mais il n’est pas nécessaire de chercher systématiquement à offrir plus que les autres.

Marie-Andrée Lavoie et Sophie Leduc expliqueront comment passer de la machine à popcorn à l’expérience-employé lors du Congrès 2016 international francophone des ressources humaines qui aura lieu les 8 et 9 septembre.

Apprenez-en plus sur ce thème en vous inscrivant à la conférence C07 : Attirer, développer et mobiliser ses employés : pratiques d’entreprises innovantes

 

Autre article disponible

Passer d’un orchestre symphonique à un ensemble de jazz pour favoriser l’innovation
Leadership : utiliser le courant pour mieux naviguer jusqu’à bon port
Comment développer le potentiel des cadres supérieurs?
L’évaluation de performance conçue pour les défis d'aujourd'hui

En association avec   Jobboom