Un rôle stratégique dans l'organisation

Bien ajuster sa stratégie pour optimiser les investissements RH

Salaires, programmes de rétention des employés, évaluations… Les ressources humaines représentent une part importante des investissements d’une entreprise. Mais cet argent est-il bien placé?

Les investissements reliés aux ressources humaines sont importants pour une entreprise. Sylvie Grégoire, CRHA, nous explique comment en tirer le meilleur profit.

Problème : la méconnaissance des stratégies de l’entreprise

Dans un article publié dans le Harvard Business Review, on apprend que 95 % des employés ne comprennent pas ou ne connaissent pas la stratégie de leur organisation. « Cette donnée revient à dire que le salaire de 95 % des employés est de l’argent mal dépensé », en conclut Sylvie Grégoire, CRHA, présidente de Totem Performance organisationnelle.

Solution : définir et communiquer la stratégie

Mais encore faut-il que cette vision soit claire. « Dans les petites entreprises, il arrive que le patron ne se soit jamais arrêté à définir les valeurs, la mission et la stratégie de son organisation. Donc, à la base, il faut prendre le temps de définir clairement ces éléments », dit la présidente de Totem Performance organisationelle.

Une fois cet exercice réalisé, il importe de communiquer les résultats à l’ensemble de l’organisation. « Dans les grosses compagnies, la stratégie est souvent bien communiquée aux cadres intermédiaires, mais ceux-ci ne sont pas nécessairement outillés pour faire descendre le message jusqu’aux employés », déplore Sylvie Grégoire. Or, comprendre la stratégie de l’entreprise est essentiel pour que chacun l’applique à son travail.

Problème : des employés faiblement engagés

« Les employés non engagés dans l’organisation perdent l’équivalent de deux heures par jour en productivité. Ces deux heures de salaire sont de l’argent jeté par les fenêtres. Et on estime que 20 % des employés sont désengagés », fait valoir Sylvie Grégoire, qui cite également une étude selon laquelle les employés heureux au travail sont 12 % plus productifs que la moyenne, tandis que ceux que leur travail rend malheureux sont 10 % moins productifs que la moyenne.

Solution : favoriser le bien-être des employés

« Le bonheur au travail vient en grande partie de la relation avec ses supérieurs, du sens qu’on trouve dans son travail et du sentiment de pouvoir y déployer son plein potentiel », indique Sylvie Grégoire.

D’où l’importance d’embaucher des individus dont les capacités correspondent à leur poste et de nommer à des postes de gestionnaires des personnes qui ont de réelles qualités de leader. « Un travailleur compétent du point de vue des opérations n’est pas nécessairement un bon leader », souligne la conseillère en ressources humaines agréée.

Développer des programmes de rétention de la main-d’œuvre qui tiennent compte de la diversité des sources de motivation des travailleurs – télétravail, jours de congé supplémentaires, primes en argent ou accès à des promotions – est une autre façon de mieux dépenser les fonds alloués aux ressources humaines.

Une gestion de la performance en continu

Les employés préfèrent pour la plupart obtenir de la rétroaction continue sur leur travail, plutôt que de subir une ou deux évaluations par année. « Le gestionnaire devrait jouer davantage un rôle de coach et moins un rôle de contrôleur. Il devrait s’assurer que l’employé comprend bien son rôle et l’aider à optimiser son travail en continu », suggère Sylvie Grégoire.

« Lorsqu’on s’arrête à chiffrer l’impact de mesures comme le taux de roulement ou l’engagement des employés, on se rend compte que prendre les moyens de limiter les fuites financières liées aux ressources humaines en vaut la peine », conclut-elle.

Gérer les profits

Miser sur trois axes bien précis pour optimiser vos investissements liés aux ressources humaines qui pourraient générer des profits. Annie Lebeau, CRHA, vous fait découvrir ces axes!

Les employés non engagés dans l’organisation perdent l’équivalent de deux heures par jour en productivité.
Reproduction, diffusion et distribution, intégrales ou partielles, par quelque procédé que ce soit, interdites sans l'autorisation de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés [info@portailrh.org].