PROGRAMME

7 h
Accueil des participants et petit-déjeuner

8 h 30

Mot d'ouverture

Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA, présidente du conseil d’administration, Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

8 h 40

Lancement de la journée

Mettons la table pour cet événement qui se veut interactif et centré sur vos objectifs. Dans le cadre de cet atelier participatif, nous vous expliquerons le déroulement de la journée et vous aurez l’occasion de vous familiariser avec les outils mis à votre disposition pour tirer le maximum de votre expérience.

Conférence plénière

9 h

La transformation du travail et de l’organisation du travail : impacts sur les relations au travail

Marc-Édouard Joubert, président, Conseil régional FTQ Montréal métropolitain

Me Dyna Bousmia, directrice nationale des réclamations SST et invalidité, Garda World

Les conférenciers aborderont différentes questions selon leurs perspectives respectives, par exemple : « Comment devrait-on envisager les relations de travail dans le contexte moderne actuel? », « Comment devrions-nous percevoir les nombreux changements dans les milieux de travail en lien avec la transformation du travail et de l’organisation de celui-ci? », et finalement, « Comment favoriser un climat de travail sain en dépit des nombreux cas de tensions internes liés à la fatigue mentale ou à la mauvaise santé psychologique? ».

Conférence plénière

9 h 50

Revue jurisprudentielle 2018 – Les faits saillants

Me Stéphanie Rainville, avocate, Monette Barakett Avocats S.E.N.C. Me Stéphanie Rainville, avocate, Monette Barakett Avocats S.E.N.C.

Me Catherine Asselin-Jobin Me Catherine Asselin-Jobin, avocate, Pourdrier Bradet Avocats S.E.N.C.

L’année 2018 a été bien remplie en matière de relations de travail. Il y a eu bien sûr la légalisation du cannabis et la réforme de la Loi sur les normes du travail, mais aussi plusieurs autres questions d’importance pour les employeurs. Les conférenciers vous proposent de faire une revue des décisions marquantes de l’année en présentant le point de vue tant patronal que syndical. Vous pourrez ainsi mieux saisir la réalité de vos partenaires syndicaux ou patronaux et mieux comprendre leurs positions et leurs décisions.

10 h 45
Pause-réseautage

En simultané

11 h 10

Conférence

Notion de civilité dans les rapports entre syndicats et patrons

Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA Me Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA, associée, Langlois avocats et Isabelle Lacasse, CSN

Les mouvements #moiaussi et #metoo obligent les dirigeants de nos organisations et les syndicats à repenser leur façon de faire des relations de travail. Le resserrement des règles de civilité dans tous les types de rapports n’épargne pas les relations de travail. Les employeurs comme les syndicats doivent ainsi se questionner sur leur mode d’intervention et renouveler leur méthode pour s’adapter aux nouvelles attentes des milieux de travail.

Ou

11 h 10

La bienveillance au travail l'affaire de tous

Joanne Poitras, CRHA, présidente de la table sectorielle santé, l’IMAQ, infirmière et médiatrice accréditée

Marie Boucher, infirmière et médiatrice accréditée

Sylvain Lefebvre, infirmier retraité et médiateur accrédité

Élise Corriveau, CRHA, présidente, Dialogue, prévention et règlement des différends inc.

Sophie Bernardin, adjointe à la direction des ressources humaines, communications, affaires juridiques et sécurité globale, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal

Le climat de travail est la pierre angulaire de nos organisations. Instaurer au sein de l’organisation une culture favorisant des modes de PRD (processus de résolution de différends) constitue en soi une démarche préventive. L’idée est d’investir dans la formation des employés et des gestionnaires afin que les conflits au quotidien soient traités adéquatement et rapidement, et cela, afin d’assainir le climat et d’offrir aux employés un milieu de travail sain. Projet en cours de réalisation par l’IMAQ (Institut de médiation et d’arbitrage du Québec) en collaboration avec le MJQ (ministère de la Justice du Québec) et le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal.

12 h
Dîner

En simultané

13 h 15

Conférence

La gestion des mesures disciplinaires, la gradation des sanctions et les ententes de règlement à l’amiable

Me Karine Fournier, CRIA, avocate Me Karine Fournier, CRIA, avocate associée, Fasken Martineau, et un acolyte syndical

Me Philippe Dufort, conseiller syndical, Syndicat canadien de la fonction publique Me Philippe Dufort, conseiller syndical, Syndicat canadien de la fonction publique

Dans cette conférence, les panélistes praticiens vous entretiendront sur les tendances en matière de gestion des mesures disciplinaires en milieu syndiqué ainsi que sur des trucs et astuces de règlements à l’amiable. Par des exemples tirés de la jurisprudence et de leur pratique respective, ils tenteront de vous guider et ainsi vous aideront à éviter des litiges ou encore à négocier de bons règlements. Que pensent-ils du vieil adage : « Un mauvais règlement vaut mieux qu’un bon procès » ?

Ou

13 h 15
et 14 h

Tables rondes : Questionnez des experts

Choisissez parmi les 8 tables rondes le sujet que vous souhaitez explorer plus en profondeur avec un expert. Le principe du premier arrivé, premier servi sera appliqué. Les discussions sont d'une durée de 45 minutes. Vous devrez ensuite changer de table.

 

Utilisation des médias sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Snap Chat, etc.) et leur impact en milieu de travail

Me Hélène Montreuil, CRHA, avocat Me Hélène Montreuil, CRHA, avocate et chargée de cours en droit du travail

Un des gros défis de la gestion des ressources humaines au XXIe siècle consiste à suivre les médias sociaux pour détecter l’information qui concerne notre organisation et nos employés et y dénicher ce qui peut porter atteinte à notre organisation, ainsi que les déclarations et les faits ou gestes de nos employés qui contredisent l’information que cet employé nous a fournie.

 

La gestion de la diversité démystifiée

Karine Jean, conseillère pédagogique Karine Jean, conseillère pédagogique, Centre d’éducation interculturelle et internationale du cégep Marie-Victorin

Dans le contexte de plein emploi actuel, plusieurs entreprises se questionnent sur leurs pratiques en matière de recrutement, d’intégration et de rétention de la main-d’œuvre. La capacité pour les entreprises de développer un pouvoir d’attraction, mais surtout d’être en mesure de retenir des talents diversifiés, est de plus en plus vitale. La gestion de la diversité est certainement un moyen solide que peuvent se donner les organisations et les entreprises pour atteindre cet objectif, mais encore faut-il bien en comprendre les enjeux.

 

Discrimination à l’embauche, en cours d’emploi et au moment du congédiement : obligation d’accommodement raisonnable de l’employeur et évaluation de la contrainte excessive

Me France Rivard, avocate, SOQUIJ Me France Rivard, avocate, SOQUIJ

Dans cette table ronde, il sera question du cadre légal instauré par la Charte des droits et libertés de la personne protégeant l’employé contre la discrimination en emploi, tant à l’embauche et en cours d’emploi qu’au moment du congédiement, et d’où découle l’obligation d’accommodement raisonnable de l’employeur.

 

Programme de gestion du harcèlement en milieu de travail

Colette Côté, CRHA, inspectrice, Ordre des conseillers en ressources humaines agréées

Hugo Privé, CMA, associé directeur général, Alia Conseil

À compter du 1er janvier 2019, toutes les organisations québécoises devront posséder une politique de prévention en matière de harcèlement au travail. Or, au-delà de cette obligation, de quelle manière les organisations pourront-elles faire vivre leur politique? Comment arriveront-elles à sensibiliser leurs employés à la notion, plus subtile, de civilité au travail? Et surtout, comment interviendront-elles en cas de signalement de harcèlement ou de dépôt d’une plainte formelle? Ces questions, toutes plus légitimes les unes que les autres, ne trouvent toutefois pas leur réponse dans la simplicité. C’est dans ce contexte que l’Ordre des CRHA a choisi de développer un programme de certification en prévention du harcèlement au travail, lequel sera offert à l’ensemble de ses membres et aux non-membres.

 

Revue jurisprudentielle 2018 en détail

Me Stéphanie Rainville, avocate, Me Stéphanie Rainville, avocate, Monette Barakett Avocats

L’année 2018 a été une année importante en matière de relations de travail. Que l’on pense à la légalisation du cannabis ou à la réforme de la Loi sur les normes du travail. Les tribunaux ont également eu à se pencher sur diverses questions d’importance pour les employeurs. Les facilitateurs vous proposent donc de faire une revue des décisions marquantes de l’année 2018 en y amenant une touche tant patronale que syndicale.

 

Le droit à la déconnexion

Me Janie-Pier Joyal, CRIA, avocat Me Janie-Pier Joyal, CRIA, avocate, Monette Barakett Avocats S.E.N.C

Nous vivons une ère où les technologies de l’information sont de plus en plus présentes dans les milieux de travail, et hors de ceux-ci. Le gouvernement fédéral envisage même de légiférer sur le droit à la déconnexion lors de la prochaine réforme du Code canadien du travail. Quel sera l’impact au Québec? Les employeurs doivent-ils agir maintenant? Faut-il implanter une politique de droit à la déconnexion? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle politique? Cette table ronde offre une occasion d’échanger sur le sujet afin de voir les applications actuelles et futures de cette nouvelle réalité.

 

La légalisation du cannabis et les impacts en milieu de travail

Natalie Bremshey, coordonnatrice Natalie Bremshey, coordonnatrice clinique, Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ).

Déjà quatre mois que le Québec et le Canada ont légalisé le cannabis. Bien des inquiétudes ont été exprimées par les milieux de travail avant le projet de légalisation. Qu’en est-il aujourd’hui? Les milieux de travail ont-ils adopté une approche préventive en matière de consommation? Comment assurent-ils le repérage et la détection des facultés affaiblies chez les travailleurs? Comment accompagnent-ils les travailleurs en difficulté? Voilà autant de questions qui seront abordées durant cette activité.

 

La diversité sexuelle et de genre en milieu de travail : le cadre légal

Me Anne-Marie Bertrand, CRIA, avo Me Anne-Marie Bertrand, CRIA, avocate, Monette Barakett Avocats S.E.N.C

La diversité sexuelle et de genre croissante dans notre société entraîne naturellement de nouveaux enjeux touchant la vie quotidienne, dont le marché du travail.

Nous vous présenterons le cadre juridique entourant cette situation en milieu de travail, accompagné de décisions rendues et de conseils pratiques pour gérer cette situation et offrir un milieu de travail inclusif et exempt de discrimination.

14 h 45
Pause-réseautage
15 h 05
Synthèse des perspectives

Entrevue inspirante

15 h 15

Adelle Blackett, Ad. E. Adelle Blackett, Ad. E., Professeure titulaire, Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement

Entrevue réalisée par Manon Poirier, CRHA, directrice générale, Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

2019 marque le centenaire de l’Organisation internationale du travail. Cet entretien avec Mme Blackett mettra l’accent sur le droit international du travail et sur la notion de justice sociale dans le monde du travail.

16 h
Clôture de la journée


Organisé par

Présenté par

Monette Barakett
Jusqu'à 5,5 h ajoutées
automatiquement
à votre dossier

En collaboration avec

Thomson Reuters

Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA

Marianne St-Pierre-Plamondon, CRHA est avocate associée chez Langlois avocats. Elle est spécialisée principalement en droit de l’emploi et du travail, notamment pour l’interprétation et l’application des conventions collectives, la santé-sécurité au travail, le harcèlement psychologique, la protection des renseignements personnels, l’équité salariale, l’assurance emploi, de même que les droits et libertés de la personne.

Son parcours scolaire (B.C.L./LL. B., Université McGill, 2003 et MBA, HEC Montréal, 2010) est jalonné de distinctions et de prix soulignant un rendement exceptionnel. Elle est l’auteure de plusieurs articles de doctrine et agit à titre de conférencière pour de multiples organisations, incluant l’Ordre des CRHA et le Barreau du Québec. Elle est également membre du Comité consultatif des partenaires de la CNESST en matière d’équité. Me St-Pierre-Plamondon est membre de l’Ordre depuis 2010.

Chantal Lamoureux, CRHA Possédant plus de vingt-cinq ans d’expérience dans le domaine de la gestion des ressources humaines au sein de grandes entreprises privées et publiques, Chantal Lamoureux, CRHA est reconnue pour son dynamisme, son pragmatisme et sa capacité à créer des partenariats d’affaires réussis. Depuis octobre 2016, elle est directrice du Développement professionnel et de la qualité de la pratique à l’Ordre des CRHA. Elle a choisi de s’impliquer activement dans le développement de sa profession qu’elle estime essentielle, unique, complexe et encore trop souvent méconnue des décideurs, des gestionnaires, des employés et du public en général. Sa mission? Amener toutes les organisations à affirmer : « Il nous faut absolument des CRHA et des CRIA pour relever nos défis d’affaires ».

Marc-Édouard JoubertMarc-Édouard Joubert est entré à Postes Canada en 1989. Très touché par la question d’équité, il s’est vite intéressé au mouvement syndical dans lequel il a progressivement gravi tous les échelons.

Ses nombreuses fonctions au sein de la structure lui ont appris que la défense des intérêts du grand nombre ne doit jamais impliquer de mettre de côté les préoccupations des membres les plus vulnérables ou les moins nombreux de l’unité syndicale.

Ses champs d’intérêt incluent la théologie, la sociologie et la philosophie. Les rapports que les humains entretiennent entre eux et les rapports de domination qui se perpétuent constituent ses sujets de réflexion favoris.

M. Joubert a été élu à la présidence du Conseil régional FTQ – Montréal métropolitain en 2016.

Me Stéphanie Rainville

Me Stéphanie Rainville s’est jointe au cabinet Monette Barakett en 2001 après avoir terminé son baccalauréat en droit à l’Université McGill. Depuis le début de sa carrière, elle s’intéresse à tout ce qui concerne le droit de l’emploi et les relations de travail. Elle est régulièrement consultée sur des questions touchant l’absentéisme, l’accommodement, la discrimination à l’embauche ou en cours d’emploi, le harcèlement ainsi que la santé-sécurité du travail et les lésions professionnelles. De plus, elle est régulièrement appelée à intervenir dans des contextes de mesures disciplinaires ou administratives. Elle s’implique également dans les dossiers concernant les clauses de non-concurrence et de non-sollicitation.

Me Rainville représente et conseille les employeurs devant toutes les instances administratives et judiciaires.

Elle a rédigé plusieurs articles et donné diverses conférences. Notamment, elle est coauteure de l’ouvrage de référence Les droits de la personne et les relations du travail publié aux Éditions Yvon Blais.

Me France Rivard Me France Rivard est membre du Barreau du Québec depuis 1995 et détentrice d’une maîtrise en droit de la santé de l’Université de Sherbrooke. Elle a été recherchiste à la Cour d’appel à Québec pendant deux ans, puis avocate en pratique privée. Depuis 2001, elle est conseillère juridique en droit du travail chez SOQUIJ, contribuant à la rédaction des Express Travail et du Blogue SOQUIJ dans les domaines de l’arbitrage de griefs, des normes du travail et des droits et libertés de la personne. Elle publie également des articles dans ces domaines sur le portail de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Dernièrement, Me Rivard a participé à des émissions de radio et de télévision afin de partager ses connaissances.

Me Hélène Montreuil

Me Hélène Montreuil, CRHA est avocate en pratique privée depuis 1976 et chargée de cours à l’Université du Québec à Rimouski depuis 1984, principalement en gestion des ressources humaines, droit du travail et administration de la convention collective.

Elle a étudié à l’Université du Manitoba, à l’Université Laval, à l’Université d’Ottawa, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne et à l’Université du Québec à Rimouski en common law, en droit civil, en ressources humaines et organisation, en administration, en éducation et en éthique.

Elle a écrit de nombreux livres de droit et d’administration et présenté plusieurs mémoires devant la Chambre des communes et l’Assemblée nationale du Québec. Elle a également prononcé de nombreuses conférences et donné de la formation au Canada et aux États-Unis.

Elle se concentre sur la défense des droits des travailleurs.

Karine Jean

Mme Karine Jean est détentrice d’une maîtrise en psychologie des relations humaines et d’une spécialisation en relations interculturelles. En plus d’avoir travaillé en entreprise en gestion de la diversité pendant plusieurs années, elle a une solide expérience comme formatrice-consultante auprès de gestionnaires internationaux et de leurs familles. Elle travaille présentement comme conseillère pédagogique pour le Centre d’éducation interculturelle et internationale du cégep Marie-Victorin, où elle agit à titre de personne-ressource en matière de relations interculturelles. Elle y tient un rôle d’appui et de conseil auprès des diverses instances du cégep spécifiquement en lien avec l’intégration des personnes immigrantes, les programmes internationaux et la formation interculturelle. Elle est membre de l’Ordre des psychologues du Québec et parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol.

Me France Rivard

Me France Rivard est membre du Barreau du Québec depuis 1995 et détentrice d’une maîtrise en droit de la santé de l’Université de Sherbrooke. Elle a été recherchiste à la Cour d’appel à Québec pendant deux ans, puis avocate en pratique privée. Depuis 2001, elle est conseillère juridique en droit du travail chez SOQUIJ, contribuant à la rédaction des Express Travail et du Blogue SOQUIJ dans les domaines de l’arbitrage de griefs, des normes du travail et des droits et libertés de la personne. Elle publie également des articles dans ces domaines sur le portail de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Dernièrement, Me Rivard a participé à des émissions de radio et de télévision afin de partager ses connaissances.

Me Janie-Pier Joyal, CRIA

Me Janie-Pier Joyal, CRIA s’est jointe au cabinet Monette Barakett en 2011 à titre d’avocate après son stage professionnel. Au cours de ses études en droit, Me Joyal a participé à un échange étudiant avec la France où elle a notamment étudié les bases du droit du travail français. Elle est également titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles qui lui a permis d’acquérir une expérience en relations du travail et en ressources humaines au sein du réseau de la santé et de diverses entreprises privées.

Le service-conseil aux employeurs pour la gestion quotidienne de leurs dossiers constitue une portion importante de sa pratique. Me Joyal conseille aussi les employeurs en matière de gestion des lésions professionnelles et de relations de travail. Elle est appelée à plaider régulièrement au Tribunal administratif du travail en matière de réparation de lésions professionnelles, d’imputation et en relations de travail.

Natalie Bremshey

Mme Natalie Bremshey est coordonnatrice clinique à l’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ). Elle compte plus de 30 ans d’expérience comme intervenante, enseignante, formatrice et gestionnaire. Avant son arrivée à l’AIDQ, elle a occupé durant 13 ans le poste de chef des services de réadaptation au CISSS de Laval. Elle travaille depuis 25 ans auprès des personnes aux prises avec une dépendance, dans le secteur public et le milieu communautaire. Elle a aussi enseigné et agit comme formatrice, notamment au collège Algonquin et au cégep Maisonneuve.

Me Anne-Marie Bertrand, CRIA

Me Anne-Marie Bertrand, CRIA est diplômée en droit de l’Université de Montréal. Elle est associée du cabinet Monette Barakett et y pratique depuis le début de sa carrière. Elle détient également une maîtrise en droit de la santé de l’Université de Sherbrooke.

Elle intervient principalement dans les domaines des relations du travail et de la santé sécurité du travail. Elle est particulièrement sollicitée pour des questions ayant une incidence médico-légale, en matière de gestion de la présence au travail, d’absentéisme, d’obligation d’accommodement, de discrimination et de harcèlement psychologique.

Elle est consultée dans les dossiers litigieux, plaide régulièrement devant les tribunaux administratifs en santé-sécurité du travail et en relations du travail, de même qu’en arbitrage de griefs. Me Bertrand est également médiatrice accréditée par le Barreau du Québec en droit civil et commercial (spécialisée en droit du travail) et elle effectue des enquêtes relativement à des plaintes de harcèlement psychologique.

Adelle Blackett

Professeure titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement à l’Université McGill, Mme Adelle Blackett est diplômée de McGill en common law et en droit civil, dotée d’un B.A. en histoire de l’Université Queen’s et titulaire d’un LL. M. et d’un doctorat en droit de l’Université Columbia. Elle est membre des barreaux du Québec et du Haut-Canada (Ontario). Ses sujets d’enseignement et de recherche sont le droit du travail, le commerce international, le droit et le développement, la critical race theory et l’esclavage et le droit. Elle publie en anglais, en français et en espagnol dans le domaine émergent du droit transnational du travail, et a codirigé un ouvrage intitulé Research Handbook on Transnational Labour Law. Son plus récent ouvrage, Everyday Transgressions: Domestic Workers’ Transnational Challenge to International Labour Law (Cornell University Press), sera publié au cours du printemps 2019.

La professeure Blackett dirige le Laboratoire de recherche sur le droit du travail et le développement (LLDRL) et a été l’une des membres fondateurs du Réseau international de recherche en droit du travail (LLRN). Elle est aussi membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT).

Ancienne fonctionnaire du Bureau international du travail (BIT) à Genève, elle a depuis été conseillère auprès du BIT dans un processus tripartite en Haïti, et a rédigé un avant-projet de code du travail haïtien (2011-2014). Elle a aussi agi, entre 2008 et 2011, à titre d’experte de l’Organisation internationale du travail pour l’élaboration des normes internationales du travail sur le travail décent des travailleuses et travailleurs domestiques (Convention no 189 et la Recommandation no 201). En 2009, la professeure Blackett a été nommée à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) par l’Assemblée nationale du Québec et y a siégé à titre de commissaire à temps partiel pendant sept ans. En 2012, elle recevait une Médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II. En 2014, le Barreau du Québec lui a décerné le Mérite Christine-Tourigny pour son engagement social et son apport à l’avancement des femmes et, en 2015, l’Association des avocats et avocates noirs du Canada a souligné ses contributions significatives à la communauté juridique en lui octroyant le Prix Pathfinder.

Colette Côté, CRHA, inspectrice, Ordre des conseillers en ressources humaines agréées


Colette Côté, CRHA possède plus de 25 ans d’expérience en ressources humaines. Elle a d’abord travaillé comme conseillère puis gestionnaire dans des organisations publiques et privées avant de devenir consultante. Elle intervient en gestion du changement, développement organisationnel et amélioration des processus. Elle est d’ailleurs certifiée Lean Master et Ceinture verte Lean Six sigma, ce qui lui a permis d’implanter l’approche Lean dans plusieurs entreprises.

Mme Côté détient un diplôme de 2e cycle en gestion du changement ainsi qu’un baccalauréat en administration des affaires. Elle est certifiée en gestion du changement (PROSCI) et a suivi le Programme intensif en développement organisationnel pour cadres et dirigeants à HEC Montréal. Elle est également inspectrice pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.


Geneviève Schoeb a réalisé divers mandats de diagnostic organisationnel portant notamment sur des problématiques d’engagement et de rétention du personnel, de pratiques d’accueil et d’intégration et de climat de travail. Elle a aussi occupé des fonctions de coordonnatrice de projets de recherche en plus d’avoir travaillé à titre d’assistante de recherche pendant plusieurs années.

Ces expériences ont suscité un véritable intérêt pour le transfert des connaissances et l’utilisation adaptée de stratégies de développement des compétences. C’est pour avoir un impact réel dans le quotidien des travailleurs qu’elle cherche continuellement à comprendre ce qui contribue à rendre une formation la plus efficace possible et la plus utile pour les participants.

Geneviève Schoeb poursuit actuellement son doctorat en recherche et en intervention en psychologie organisationnelle à l’Université de Sherbrooke.

Catherine Privé

Catherine Privé, CRHA est présidente et chef de la direction de Alia Conseil et associée depuis plus de 20 ans. Elle est psychosociologue, spécialisée dans l’analyse et le développement des organisations. À ce titre, elle assure le rayonnement et la visibilité de l’entreprise. Elle contribue, avec les directeurs de pratique, à l’évolution des champs d’expertise de la firme. Responsable de l’équipe du développement des affaires, elle réalise également des interventions stratégiques auprès de clients tels qu’Hydro-Québec, Aéroports de Montréal, Aéroport de Québec, Gaz Métro, Canam, Canarail et plusieurs organismes gouvernementaux. Fière d’être à la tête de Alia Conseil, qui est aujourd’hui une référence au Québec en développement organisationnel, Catherine Privé travaille continuellement à faire évoluer la firme vers des services novateurs en étant à l’affût des tendances et des meilleures pratiques dans ce milieu de plus en plus compétitif.

Joanne Poitras, CRHA, présidente de la table sectorielle santé, l’IMAQ, infirmière et médiatrice accréditée

Joanne Poitras, CRHA, est infirmière, CRHA et médiatrice accréditée (IMAQ). Pendant 32 ans, elle a été conseillère en relations de travail à la FIQ et porte-parole lors de négociations de conventions collectives, mettant à profit ses habiletés d’accompagnement et d’écoute et ses connaissances en négociation raisonnée. Mme Poitras s’est investie en matière d’organisation du travail et de responsabilisation des milieux, ayant à cœur d’aider les personnes à développer leurs propres capacités pour comprendre les situations et générer des solutions permettant d’éviter la judiciarisation des rapports. Par son implication à l’IMAQ, Joanne Poitras s’est donné pour mission de faire reconnaître l’expertise des infirmières en médiation.

Élise Corriveau, CRHA, présidente, Dialogue, prévention et règlement des différends inc.

Élise Corriveau, CRHA, dirige le cabinet de prévention et règlement des différends Dialogue. Diplômée en droit, Mme Corriveau est l’une des rares intervenantes reconnues au Québec en matière de prévention des différends. Elle a développé une pratique non seulement basée sur une solide expérience de consultation, mais également sur une recension des écrits sur les meilleures façons de faire et les concepts scientifiques

Marie Boucher, infirmière et médiatrice accréditée

Marie Boucher, infirmière et médiatrice accréditée

Marie Boucher, Inf., Ph. D., IAS.A, Form. A, agit comme médiatrice accréditée (IMAQ). Elle intervient dans des conflits de travail dans le réseau québécois de la santé depuis plus de cinq ans. Elle cumule 30 années d’expérience à titre d’infirmière et gestionnaire dans notre système de santé. En décembre 2016, elle a complété un doctorat en administration portant sur la confrontation des valeurs individuelles et collectives dans les organisations. Sa recherche visait à comprendre pourquoi et comment les gestionnaires et administrateurs d’un centre hospitalier favorisent la coopération et améliorent la coordination des services afin d’atteindre les objectifs organisationnels. Elle a ensuite développé une approche de prévention et de résolution de conflits en milieu de travail, fondée sur ces valeurs : respect, intégrité, empathie, sécurité, liberté et ouverture. Formatrice agréée, elle offre en parallèle des services de consultation. Marie est aussi administratrice accréditée de sociétés et agit bénévolement au sein de différents conseils d’administration d’OBNL.

Sylvain Lefebvre, infirmier retraité et médiateur accrédité

Sylvain Lefebvre, infirmier retraité et médiateur accrédité

Sylvain Lefebvre, d’infirmier à médiateur, a œuvré comme infirmier dans divers secteurs de la santé : 15 ans à l’Institut de cardiologie de Montréal et 20 ans au Service correctionnel du Canada. Reconnu pour sa détermination, Sylvain a transité vers des rôles influents en orientant ses efforts dans l’amélioration des conditions de travail en milieu hostile. Il est vite devenu responsable de l’équipe PAE, gestionnaire du secteur régional de santé publique et finalement gestionnaire des services de santé en milieu carcéral. Durant sa carrière, Sylvain s’est engagé comme délégué syndical où il a joué plusieurs rôles : trésorier et membre de divers comités santé et sécurité. Il a pris le rôle déterminant de sa carrière, soit président de l’équipe nationale de consultation où il a mis à profit son savoir-faire. Voyant qu’il pouvait faire la différence grâce à ses talents de médiateur et différentes formations connexes, il est devenu conseiller régional en prévention et gestion des conflits. Son parcours l’amène aujourd’hui à conseiller la haute direction sur les mesures à adopter en matière de relations interpersonnelles en milieu de travail.

Me Karine Fournier, CRIA, avocate

Me Karine Fournier, CRIA, avocate

Karine Fournier, CRIA (Barreau du Québec, 2004) est associée chez Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Membre du groupe de pratique Travail, emploi et droits de la personne, elle oeuvre principalement dans les domaines des relations de travail, du droit de l'emploi et de la santé et sécurité du travail. Elle a conseillé de nombreux clients dans le commerce de détail, en entretien ménager ainsi que différentes industries de production. En plus de ses représentations auprès des différents tribunaux, Karine donne des conférences sur des sujets tels la prévention et la gestion de la fraude en entreprise, l’utilisation des médias sociaux en milieu de travail ainsi que les enquêtes en harcèlement psychologique. Elle conseille également ses clients dans le cadre de la gestion quotidienne de leurs ressources humaines et de leurs relations de travail.

Me Philippe Dufort, conseiller syndical, Syndicat canadien de la fonction publique

Me Philippe Dufort, conseiller syndical, Syndicat canadien de la fonction publique

Monsieur Philippe Dufort a étudié le droit et la common law à l’Université d’Ottawa et est membre du Barreau du Québec depuis 2006. Il possède une bonne connaissance du milieu syndical ayant travaillé pendant six ans tant au sein de la Fédération autonome de l’enseignement qu’à l’un de ses syndicats affiliés, en qualité de conseiller syndical et avocat plaideur. Pendant cinq ans, il a occupé le poste de conseiller juridique et avocat plaideur à l’Union des employés et employées de service local 800, affiliée à la FTQ.

Hugo Privé, CMA, associé directeur général, Alia Conseil

Hugo Privé, CMA, associé directeur général, Alia Conseil

Hugo Privé a terminé un baccalauréat en administration des affaires, option comptabilité de management, à l’Université Laval et il est comptable en management accrédité (CMA). Depuis près de 20 ans, il intervient auprès des organisations afin d’augmenter leur performance en utilisant le capital humain comme levier de développement, notamment par la conception et la gestion de plans stratégiques et par l’élaboration de stratégies de mobilisation de la main-d’œuvre. Au cours des dernières années, il a été appelé à coordonner et à gérer plusieurs projets d’envergure portant sur le développement et la performance organisationnels pour le compte de diverses organisations. De plus, Hugo Privé est fréquemment appelé à agir à titre d’animateur ou de formateur auprès d’équipes de dirigeants. Ses interventions visent à aider les entreprises à mettre au point des stratégies intégrées pour améliorer la prise de décision, accroître leur capacité d’action et augmenter leur performance globale. En 2004, FRP Groupe-Conseil a fait l’acquisition de FDO AXION, une entreprise aussi présente dans le domaine du développement organisationnel et de la formation. L’intégration des deux firmes a donné naissance au groupe Alia Conseil. Ensuite, en 2009, l’équipe de Didasko fusionne avec celle de Alia Conseil, Didasko offrant des soutiens d’apprentissage hybrides. C’est Hugo Privé qui a piloté ces projets d’acquisition et d’intégration des équipes au sein de Alia Conseil et qui assure la direction générale du groupe.

Me Catherine Asselin Jobin, avocate, Poudrier Bradet Avocats S.E.N.C.

Me Catherine Asselin Jobin, avocate, Poudrier Bradet Avocats S.E.N.C.
Me Catherine Asselin Jobin est associée chez Poudrier Bradet et y pratique depuis le début de sa carrière.

Elle conseille et représente sa clientèle principalement en relations de travail et en santé et sécurité au travail. Elle est donc appelée à plaider fréquemment devant les différentes instances spécialisées en droit du travail, notamment le Tribunal administratif du travail, ainsi que devant les tribunaux d’arbitrage.

De plus, Me Asselin Jobin accompagne régulièrement ses clients dans des processus de modes alternatifs de résolution de conflits, tels que la médiation et la conciliation.